Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Facebook

:: Accueil Jeux vidéo ► Supremacy 1914

Version d'archive

  • Ce site est maintenant fermé et servira d'archive, vous pouvez vous rendre sur le nouveau Refuge à cette adresse : www.aeriesguard.com
  • Le minisite Minecraft est toujours disponible à cette adresse : minecraft.aeriesguard.com

Supremacy 1914

Fiche technique

C'est un MMORPG free to play sur le thème de la première guerre mondiale. En réalité il s'agit d'un pay to win, car la monnaie premium permet d'accélérer les constructions, mais aussi d'acheter des ressources non produites sur la carte (ça court-circuite la bourse inter-joueur de la carte) et enfin de réaliser des missions d'espionnages à 100% de réussite et instantanée. Donc si on affronte un joueur qui paie, à moins que ce ne soit une blatte mentale, ça me semble dur de rivaliser.Mais je teste quand même par curiosité : 1- des mécanismes mis en place pour faire leur plateau stratégique 2- de la manière dont les joueurs y jouent. Et du coup comme c'est lent, et que je ne sais pas où ça va me mener, je vais faire un test sous forme de description de ma partie.

Début

Hop je me suis inscrit, on me propose de rejoindre une partie, je clique et pouf, me voici à la tête de la Finlande sur un carte qui montre l’Europe, le nord de l’Afrique, et l'est des état-unis. Je me dis "merde, la Finlande, je suis mal barré" vu que c'est un petit pays sans grande ressources, et entouré de puissants voisin. Hé bien non, dans ce jeu chaque joueur commence avec 10 provinces, et donc on ne peut pas jouer les plus petits pays (Belgique, hollande, Danemark etc.) et ensuite chaque pays a une répartition pseudo-réaliste des ressources (j'ai bcp de bois, poisson et minéraux en Finlande), mais équitable -> au total je produit autant qu'un autre pays de 10 provinces et j'ai la même population que lui. Donc a priori, autant de chances.

ezembed

Le menu est relativement simple, il y a 8 ressources classées en 3 familles : -grain/poisson -métal/bois -charbon/pétrole/gaz et fric. Un menu nous permet de choisir avec des curseurs la proportion de consommation dans chaque famille pour sa nation. par ex je peux décider de consommer à 100% le poisson que j'ai en masse, et ainsi diminuer ma conso de grain. Il s'avère ensuite que certaines ressources sont "simples" et ne servent que pour les habitants des provinces (poisson, bois, gaz) et les autres servent à fabriquer ou entretenir les unités militaires. Donc je met tous mes sliders de sorte à économiser au max ces ressources précieuses pour consommer prioritairement les autres.

ezembed

La production est dépendante de mon moral, qui baisse à cause des guerres et de l'éloignement à la capitale, mais monte grâce à la présence de forteresses. Je lance donc un vaste programme de construction de forts partout. Les infanteries sont générées au fil du temps dans les provinces qui ont un bureau de recrutement : j'en met partout aussi (c'est le seul bâtiment qui ne met que 5 min à se construire, tous les autres semblent prendre 24h ou plus, aucune raison donc de ne pas en mettre partout). Les troupes plus évoluées sont inconstructibles sans usine, qui elle-même requiert deux niveau d'atelier... mais après les avoir fait je constate qu'il faut être au moins au tour 8 pour commencer une usine. Donc pour le moment, je fais des forts et des casernes.

ezembed

Un petit tour à la bourse me montre un système pas dégueux qui classe les offres faites par les autres joueurs de la carte : achat, vente, et pour le moment toutes les ressources sont au même prix. J'en profite pour acheter tout ce que je peux des trucs que je n'ai pas (pétrole) et vendre des poissons. Quelque chose me dit que vendre ces derniers au prix du pétrole ne va pas durer !

ezembed

Le menu espionnage me montre trois sortes de missions possibles avec des résultats imprévisibles, ça a l'air assez cher. J'en prend un pour tester et je le met en mission de sabotage économique sur le voisin suédois.

ezembed

Enfin le menu journal me montre un aperçu de ce qui se passe dans la partie : ce que les autres nations construisent, les guerres en cours avec les pertes des différents camps, et même quelques messages écris par les joueurs eux-mêmes. L'un d'entre eux déclare chercher des alliés (l'italie) et quelques heures plus tard, l'angleterre le mouche en lui disant qu'on ne cherche pas des alliés comme ça au tour 2 sans avoir fait ses preuves. J'en profite pour consulter les stats de ces joueurs, et peut ainsi voir que le joueur anglais semble un vieux routard, alors que l'italien a bcp moins de parties à son actif. Mon profil à moi est vierge, indiquant à tous ceux qui le veulent que je débute ! (ou tout du moins que cet avatar est vierge)

ezembed

Je commence à regarder mes voisins pour voir par où je pourrais m'agrandir. Le russe du nord a une province pétrolière juste à côté de moi, sans défense, mais ça me paraît un trop gros morceau et le joueur a l'air expérimenté. Au sud, j'ai la litovie, joueur IA "kick-me" avec trois provinces seulement, dont une qui produit du gaz que je n'ai pas non plus. A l'Ouest, la suède qui a une puissance équivalente à la mienne, et des ressources identiques, et enfin la norvège, pareil mais avec une province de pétrole aussi (manque de bol, la plus éloignée). Le joueur suédois est un débutant comme moi, le norvégien a quelques parties à son actif. Ma cible est ainsi facile à déterminer, je vais attaquer la litovie et prendre le gaz. Après, on verra.

ezembed

Première bataille

Les deux jours suivant mes troupes prennent la première province adverses, mais je constate que les pertes sont pratiquement du 1 pour 1 sans que je ne puisse rien y faire (zero tactique on dirait) , du coup je n'ai pas rassemblé assez de troupes pour continuer mon offensive. Pas grave, je vais en profiter pour sécuriser cette province et mater les éventuelles rébellion car le moral est au plus bas après la conquête. Le gaz commence tout de même à arriver dans mon dépôt. Les deux autoblindés que j'ai construites ont fait la preuve de leur inutilité, elles vont vite, certes, mais dans la bataille j'en ai déjà perdu une, je n'ai aucun moyen de choisir de les retirer avant de les perdre, donc vu leur coût, je ne vais pas en produire d'autres. Je décide donc de stopper mon offensive le temps de faire redescendre du grand nord mon unique artillerie (cadeau du tutoriel du débutant, on ne peut pas en produire sans usine et donc personne n'en a à ce stade de la partie). Problème : c'est lent. Elle va mettre plus d'une journée à faire le trajet.Dans le reste du monde, l'anglais se blinde de forts, l'italie attaque la france (qui était aux mains d'une IA mais est devenue un joueur entre temps, et ce dernier met maintenant une rouste aux italiens), l'amérique du nord attaque à tous va ses voisins, et l'espagne se lance à la conquête du maroc, après s'être blindée de fort elle aussi. Les joueurs expérimentés semblent donc faire comme moi, des forts en masse, ce qui me conforte dans mon choix.Je n'ai toujours aucun contact diplo avec personne, et ne reçois que quelques propositions absurde de la part des IA pour tenter de me faire gaspiller ma monnaie premium contre des ressources inutiles... (malin, mais un peu salaud quand même )

ezembed

Troisième jour

Le journal annonce que je suis la nation la plus puissante économiquement, à ma grande surprise. Après investigation, il semble que ce soit parce que du fait de la construction de forts partout, mon moral est au plus haut, ce qui me donne une production maximale, et je dépasse l'espagne et l'angleterre du fait que j'ai plus de province en ayant attaqué plus tôt.

ezembed

Banzaï ! La lituanie (juste sous la litovie que j'attaque) déclare la guerre au russe du sud, qui bataillait au loin dans l'oural contre la sibérie orientale-IA. Dans la foulée, l'ukraine fait de même. Peut-être sont-ils alliés ? Quelques heures plus tard, la russie du nord attaque également la russie du sud, mais sans déclarer de guerre. Je regarde tout cela de loin, bien content que ce ne soit pas sur moi que ça tombe. Mes troupes sont arrivées sur mon front, je peux relancer l'offensive avec cette fois une artillerie (qui a l'air de faire bien mal en bombardant de loin, d'ailleurs encore une fois on a un turc qui tire, vu l'échelle de la carte, à 300km de distance... enfin bref. Si ça se trouve les canons sur rail ou les cuirassés tirent encore plus loin, peut-être pourrais-je bombarder la suède depuis chez moi en tirant au dessus de la baltique ! icon_lol ). Mes deux voisins scandinaves semble totalement immobiles. Le suédois semble n'avoir même pas complété son tutoriel, du coup la province en rebellion qu'il doit mater à cette occasion est passée sous contrôle norvégien. Il faudra que je me penche sur ça après ma conquête litovienne.

Quatrième jour

Cette fois-ci, le journal me place en nation avec la plus puissante armée. je suppose que c'est parce que je recrute plus que les joueurs inactifs, mais que je perd moins de troupes que les joueurs qui bataillent (les pertes indiquées sur le journal sont un peu effrayantes -> déjà plus de 70 000 morts pour l'italie et la france ! ce qui fait je suppose 70 unité d'infanterie, alors que je dois a vue de nez en avoir une centaine. ouch. )Sans surprise la russie du sud se fait écraser. En revanche curieusement ce n'est pas la lituanie, qui a pourtant lancée la guerre, qui semble en tirer la meilleure part. Elle n'a conquit que deux provinces alors que les russes du nord se taillent la part du lion et que l'ukraine s'enfonce très loin vers l'oural. Dernière surprise, la lituanie ayant abandonnée sans défense St Péterbourg après l'avoir conquise, une révolte l'a fait passer sous contrôle... litovien ! Ni une ni deux, je l'envahi en profitant du prétexte, mes troupes devraient arriver bien avant que le lituanien ne réagisse. Même si cette province n'était pas dans mes objectifs, c'est une province riche à production doublée, mieux vaut que ce soit moi qui l'ai, même si elle ne produit que du poisson.J'ai reçu un premier contact diplo : le russe du nord, sans explication ni message, me propose un accord bilatéral de laisser passer. J'accepte, je n'ai pas l'intention de l'attaquer, et si lui non plus ça me va. J'en profite pour lui répondre en lui proposant de commercer mon charbon contre son pétrole (la carte semble indiquer qu'il n'a guère de charbon, je suppose donc qu'il en manque). J'envoie également un message au lituanien pour lui dire que j'ai du prendre St péterbourg, mais qu'il n'y voit pas d'hostilité de ma part. On verra bien comment il va prendre ça, car après tout, c'est lui qui a fait le con en laissant cette rébellion dans son dos.Enfin mes espions font quelques pétouilles, mais vu leur coût, je n'ai pas l'impression que ce soit très rentable. Bon, j'ai testé, et ça n'est pas concluant. De toute façon, le journal mondial montre que je suis le seul à user d'espion (on ne voit pas ce que je fais, mais ça indique les sabotages d'origine inconnue, et vu qu'il n'y a que ceux que je fais en suède... )

Cinquième jour

Je suis désormais en tête au score, avec une assez large avance ! En outre le journal indique une flopée de "coup d'état". Après investigations, il s'agit en fait de joueurs qui sont restés inactifs pendant plus de deux jours, et le contrôle de leur pays passe donc sous IA en attendant qu'ils reviennent. Bon. 30 joueurs, et actuellement 20 sous IA... dont une dizaine qui se sont en fait juste inscrit à la partie, mais n'y ont jamais joué. Dans le lot, mes voisins suédois et norvégiens (comme je le supposais). Le lituanien m'a répondu : "OK". Bon, c'est pas avec ça que je vais faire de la diplo éloquente. Ce joueur a joué bcp de partie, mais il n'est manifestement pas très diplomate pour autant. Et pas très tacticien non plus, vu qu'il a laissé le russe du nord et l'ukraine faire leur jonction, ce qui le coupe du dernier territoire russe du sud, l’empêchant de mettre fin à la guerre qu'il a déclarée, et dont il ne tirera comme bénéfice... qu'une seule province ! Bref, de mon point de vue c'est un boulet. Et pourtant son profil montre qu'il a joué un nombre de parties plus que conséquent : http://www.supremacy1914.fr/index.php?id=59&tx_supgames_piUserPage[uid]=1326142&L=11 Le russe du nord a accepté l'échange, même s'il n'a pas compris mon premier message (il pensait que je voulais du charbon en donnant du pétrole, alors que c'est idiot car s'il avait regardé la carte aurait vu facilement que n'ayant pas pétrole, il serait absurde que je propose d'en donner... enfin bon. ). Il ne communique pas non plus, mais au moins semble avoir des intentions cordiales avec moi.Et enfin, la bonne blague, je reçois de la part de l'américain central, une demande de cessez le feu contre 7 MT de grain. Alors là je m'interroge : est-ce une tentative étonnante de chantage ? (de la part d'une nation qui a vue de nez mettrais 5 ou 6 jours pour faire parvenir ses troupes chez moi ! ) ou une grotesque erreur de destinataire ? Je lui répond poliment que devant une demande si absurde, je ne peux donner suite.J'ai fini ma guerre, et vais maintenant m'employer à remonter le moral des provinces conquises, et conforter mon industrie en produisant ports et chemins de fer (qui viennent de devenir dispo). A raison de 3jrs en temps réel de construction chacun... je ne devrais pas avoir grand chose à faire dans les jours qui viennent.

ezembed

Sixième jour (en fait c'est le 7ème car j'ai pris la partie au second on dirait)Le russe du nord a achevé celui du sud, et est devenu la plus grande nation en surface. Il va devenir très fort quand il aura remonté le moral partout, et possède un énorme approvisionnement en pétrole. Il m'envoie une proposition d'alliance en me disant "je te fais confiance". Laconique, mais simple. J'accepte, car d'après la règle, une fois alliés la guerre sans déclaration n'est plus possible, cela me protège donc sur mon flanc et me permettra de me concentrer sur l'Ouest, ce qui a toujours été mon objectif. Lui, ça le force à s'orienter au sud, très loin de moi, parfait. Maintenant que je vois sa carte, je constate que la guerre l'a laissé pratiquement sans troupes. En revanche comme il a bcp de pétrole, il construit pas mal de voitures blindées (mais comme j'ai vu que c'était nul... ). J'en profite pour rediriger mes troupes en libérant toutes les garnisons de la frontière russe vers le sud et l'Ouest, dans le but de préparer une grande offensive contre la suède ou la norvège, je ne sais pas encore. Le russe fait de même, et vu la taille de son pays, s'il veut me trahir un jour j'aurai largement le temps de le voir venir. Qui plus est, il n'a pas de charbon et ne fera donc sans doute pas de chemin de fer, alors que moi si. Donc mes troupes auront une bien plus grande mobilité que les siennes à terme.

Conclusion à ce point de la partie

Les mécanismes du jeu sont un peu étrange pour les ressources, dans le sens ou ce n'est pas du tout réaliste, mais ça semble fonctionnel pour le but du jeu, à savoir forcer les joueurs à s'attaquer pour combler leurs manques de ressources. Mais je suppute quand même très fort de gros déséquilibres entre les coûts / temps de construction / bénéfices. On verra bien, mais je le sens mal, notamment quand commenceront à arriver les cuirassés et canons sur rails. Ceux qui ne pourront pas en faire devraient avoir de très gros soucis.Les joueurs... ha les joueurs. Comme d'habitude, on un bon tiers qui s’inscrivent mais abandonnent sans même commencer à jouer. Heureusement ici leur place est reprise par une IA... qui fera sans doute mieux qu'eux ! C'est un progrès par rapport aux autres jeux où la place vide reste vide en attente de se faire cibler par un joueur qui a la chance de trouver cette proie facile.Et les joueurs qui jouent... ha les joueurs. On a une moitié de kikoolol qui ont attaqué bille en tête sans réfléchir, sans rien préparer ni anticiper. Et qui ont abandonné le jeu 3 jours plus tard, vaincus (russie du sud, italie). Il faut dire que leur comportement en faisait des proies tentantes pour les autres joueurs équipés d'un cerveau normal. Reste donc, sur une carte de 30 places, entre 5 et 6 joueurs véritables. Et parmi ceux-ci, on en a au moins un qui n'est pas capable d'envoyer des messages diplo sans se tromper de destinataire (USA) et un autre qui fait de la diplo sans discuter, en usant uniquement des 4 options livrées par le jeu (proposer un truc contre un autre, ça peut être un accord contre un autre, ou des ressources, bref c'est minimaliste).

ezembed

Donc comme d'habitude, alors même qu'on a un support de jeu qui est manifestement très peu tactique, et qui permet un grande richesse diplo (échange de ressources, fric, province, troupes traités) les joueurs ne font pratiquement aucun usage de la diplo. Toutefois, c'est quand même moins pénible que dans Daifen, car ici au moins le rush est impossible du fait de la lenteur du déplacement des troupes sur la carte. En outre ce n'est pas un tour par tour, le jeu fonctionne en temps réel, même si techniquement, on peut très ne s'y connecter qu'une fois par jour pour passer ses ordres, vu la lenteur d’exécution.Mais ça reste terrible de voir le manque cruel d'imagination des gens. Je suis quand même stupéfait d'arriver à avoir le meilleur score au 5ème tour dans un jeu que je découvre, face à des gens qui, vu leurs stats, ont du faire des dizaines de parties oO

Huitième jour

Je suis toujours en tête du classement, je remonte toutes mes troupes en prévision d'un assaut massif sur la norvège, qui me semble moins facile à défendre et qui me donnera ensuite une formidable position en tenaille contre la suède. Le lituanien a lancé toute son armée contre la pologne, et mon allié russe réorganise son armée (en la rassemblant, étrangement, en plein milieu de son pays ? ). Je peux maintenant produire des usines, mais n'en ai pas les ressources. En effet, les consommations de mes provinces semblent augmenter un peu sans que je ne vois d'où ça vient. ma conso de pétrole par ex a doublée alors que je n'ai rien qui indique en consommer. :/Du coup je ne vais pas pouvoir me lancer dans la construction d'un vaste réseau ferroviaire, en tout cas pas sans avoir capturé le charbon norvégien. J'espère que quand mes ports seront fini dans deux jours ça va améliorer les choses, mais je n'en suis pas certain si la conso des provinces augmente elle aussi. J'ai décidé de retarder donc mon offensive au jour prochain, de sorte à accumuler un peu de stock et à remonter le moral de mes provinces au max. Les guerres longues menées par mes voisins montrent que ça a tendance à s'éterniser, et ce n'est pas bon. vaincre la norvège sera bcp plus long que la litovie, et tout semble indiquer qu'il n'est pas possible de faire une guerre limitée contre une IA : une fois en guerre, je ne crois pas que je pourrais faire une paix après avoir vaincu seulement la moitié du pays.Je vois mieux également les ratios sur les ressources, qui comme je le pensais, sont un peu absurdes. Par ex, un port coûte 10k de bois, et augmente la production d'une province de 33%, au bout de 3 jrs de production. Sur une province normale, produisant 3k de ressources /jr, on en gagne donc 1k par jr, ce qui fait que le port met 13 jours pour se rentabiliser (3 de construction, et ensuite 10 avec une production augmentée pour rembourser). 13 jrs, ça me semble vraiment énorme.Également les espions sont mal équilibrés. A raison de 4k de fric par jour, mon espion a réussi à voler... 3.5k d'argent aux adversaires. Il ne se rentabilise donc même pas lui-même. Le seul intérêt que j'y vois c'est les sabotages d'installation loin au cœur du pays, sur des zones qu'on ne pourrait pas atteindre avec des troupes. Mais sinon c'est inutiles, l'attaque normale coûte moins cher. Le renseignement ne semble pas très bien conçu non plus, car on ne peut pas demander avec précision quel genre de renseignement on souhaite, et donc on obtient à peu près tout sauf ce qui nous est utile. Dommage. Ha oui et sinon, on a une fois de plus un espionnage qui est gérée à base de personnages. Il faut acheter un "espion" et ensuite lui assigner un tâche personnelle. Pourquoi est-ce que les jeu font toujours ça, alors qu'il serait si simple de mettre juste un budget espionnage, et des curseurs sur ce qu'on veut 'sabotage' 'renseignement' 'contre-espionnage' etc., sans s'embarrasser de devoir recruter des personnages un par un, ce qui n'est ni réaliste, ni amusant.

Dixième jour

ezembed

Mon invasion de la norvège progresse bien, l'IA ne se défend pas, ou alors c'est que les déploiements de mes troupes qui l'encerclent ne lui laissent aucun moyen de contre. Je dis ça parce qu'à voir les invasions menées par les autres joueurs, il est fréquent qu'il perdent du terrain ! -groenland : après avoir envahi la presque moitié du canada, il a tout reperdu sauf terre neuve. -espagne : après avoir envahi le maroc et pris trois province, il a commencé à en reperdre (et maintenant le joueur ne se connecte plus)- ottoman : cette nation s'est pratiquement ruinée à envahir la syrie, pourtant faible état de 4 provinces seulement. -libye : ayant tenté d'envahir l'égypte-IA, le libyen s'est fait débordé et perd maintenant sa guerre. -france : ayant réussi à repousser et presque anéantir l'italie, la france a tout de même reperdu plusieurs provinces qu'elle a reprise ensuite. -lituanie : malgré une attaque conjointe avec l'ukraine de la pologne, la lituanie a progressé très lentement vers la capitale et une fois qu'elle la prise, a perdu la province qui y mené et s'y trouve donc maintenant encerclée.J'ai l'impression que les joueurs massent l'intégralité de leurs troupes sur une seule armée, et progressent avec ça comme un espèce de rouleau compresseur qui écrase tout, mais perdent ensuite leurs acquis car ils ne laissent pas de garnison pour les protéger. ça donne l'impression qu'ils ne sont vraiment pas fute fute.Au score la russie du nord mon allié et l'angleterre m'ont dépassé de quelques points le jour précédent, mais je suis repassé devant. J'avoue ne pas très bien voir ce qui influence ce score, car en nombre de province la russie est meilleure et l'angleterre loin, en moral j'étais largement devant, en armée aussi. Peut-être est-ce influencé aussi par les réserves des ressources, et je n'en ai guère vu que je construis en masse. En revanche le journal de ce jour indique que je suis la nation qui produit le plus de ressources. On verra bien sur la durée, normalement après la conquête de la norvège toutes mes stats devraient décoller et me propulser encore plus loin devant.Lors des combats, j'ai constaté qu'on pouvait écraser des troupes adverses avec un bien meilleur ratio que 1 pour 1, mais je n'ai pas bien compris les conditions nécessaires. Le norvégien a fait sortir quelques troupes de ses villes assiégées, dans un but indéfini (peut-être tenter d'intercepter mon artillerie ? ) et ces troupes en sortie se sont faites décimées par mes armées, avec très peu de pertes pour moi, contrairement à ce qui se produit quand je dois prendre une ville. Du coup, le résultat direct de ces tentatives de contre-attaque norvégienne, c'est que je l'écrase encore plus vite icon_razz Enfin je tente une tenaille en envoyant par la mer une puissante armée débarquer au sud de la norvège, dans le but de hâter la fin de cette guerre. En effet mon espion m'a révélé que la lituanie et l'ukraine sont alliés (je m'en doutais). Or lorsque j'ai demandé à mon allié russe ce qu'il comptait faire maintenant que la russie du sud était vaincue, il m'a dit vouloir peut-être attaquer l'ukraine. S'il le fait, nul doute que le lituanie tentera de défendre son allié, ce qui m'obligerais à participer aussi. En fait ça ne serait pas trop grave, j'ai manifestement de quoi écraser la lituanie en 2 ou 3 jours, mais il me faudra un peu de temps pour rapatrier mes troupes en expéditions norvégiennes, et je n'ai pas envie de subir les pénalités de moral d'avoir un grand nombre de nations en guerre contre moi. J'estime les risque de me faire attaquer en norvège faibles : le groenland est occupé au canada, et l'angleterre a toute la place qu'elle veut en allemagne. Donc je dois en finir avec la norvège le plus vite possible. Si mon débarquement se passe bien, je serais le seul joueur de cette carte, pour le moment, à avoir utilisé des manœuvres d'encerclement. De même je n'ai pas vu les autre joueurs placer des troupes en vigies sur le bords de leurs frontières, pour repousser le fog of war et voir ce qui se passe aux abords. Le russe a placé dernièrement deux vigies de ce type aux abords de l'ukraine (mais je ne sais pas si c'est juste parce qu'il ma vu faire sa sur sa frontière auparavant). En tout cas grâce à ça moi je vois ce qui se passe sur la moitié de la lituanie, alors que le lituanien ne voit pratiquement rien de ce qui se passe chez moi.

Douzième jour

J'ai découvert plusieurs choses intéressantes pendant ma campagne contre la norvège (qui est presque terminée). Les espions que j'avais envoyé en mission de renseignement ont récupéré : l'état des alliances de la lituanie (qui est allié avec l'ukraine comme cela semblait évident), mais également intercepté un message de l'angleterre à la france. Ainsi dans ce jeu les espions peuvent pirater les fils de discussion des autres joueurs, comme je l'avais proposé dans scrambled nation. Rien toutefois ne semble pouvoir empêcher le fait que les joueurs peuvent court-circuiter ce canal pour discuter IRL par email, mais bon, l'idée est intéressante. Dans le message, l'anglais donnait quelques conseils au français pour se défendre contre une éventuelle attaque de l'allemagne. Sans que ça me dise clairement qu'ils sont alliés, je le suppose très fort. Enfin, mes espions envoyés finalement en france pour en avoir le coeur net m'ont carrément fourni un rapport complet de tous les stocks de ressources du pays et de ses dernières transactions commerciales effectuées à la bourse, de même que les dernières offres proposées, en l'occurrence un partage de la carte avec l'anglais (alliance) accepté, et un droit de passage avec l'américain (accepté). L'espionnage de renseignement se révèle ainsi être de loin le meilleur des usage possible des espions. C'est 2x moins cher que les sabotages économiques ou militaire, et fourni des renseignements très fiables. Bon le seul problème c'est qu'on ne peut pas choisir avec précision le type de renseignements qu'ils doivent chercher, c'est dommage.Les infos commerciales que j'ai eues sur la france me donnent quelques renseignement utiles : -ses stocks sont très hauts, alors qu'il ne construit pas d'infrastructures -il a mis des offres de ventes sur la bourse avec des prix très élevés -il n'a pas hésité à acheter quelques lots de métaux à un prix assez fort également-> en conclusion, c'est un bien mauvais commerçant ! icon_lol Je ne sais pas pourquoi il ne construit pas d'infrastructures, car vu que ça prend entre 2 et 3 jrs par bâtiment, mieux vaut s'y prendre tôt. Peut-être a-t-il lancé un vaste programme mais que ça se terminera dans les jours qui suivent ? si ce n'est pas le cas, je ne vois pas de raison objective de stocker ses ressources pour ne rien construire. Les usines, chemins de fer et autre ports sont indispensables pour construire les unités plus évoluées que les fantassins, et en plus ils augmentent moral et production des provinces. En ce qui me concerne, je construis aussi vite que possible.

ezembed

J'ai pu également noter l'effet sur la carte des forts de niveau 2. C'était indiqué qu'ils empêchaient l'adversaire de voir combien de troupe il y a dedans, et c'est vrai : je ne comprenais pas pourquoi malgré ma vision partagée avec le russe, je ne voyais que des troupes avec un point d'interrogation sur les forts ukrainiens. En fait, non seulement ça cache le nombre de troupe, mais ça cache aussi le niveau du fort en affichant la même chose qu'un niveau 1. Donc on sait qu'il est minimum 2, mais ils peut être 3,4 ou 5, ça affiche la même chose. C'est un bon moyen de bluf pour faire croire à l'ennemi que ses frontières sont bien défendues. A priori le seul moyen de passer outre, c'est l’espionnage pour savoir ce qu'il en est vraiment.Au journal je suis classé largement en tête une fois de plus, le second étant la russie, dont je peux voir l'ensemble du pays grâce à mon alliance, et que je trouve extrêmement vulnérable en réalité. Le journal nous donne aussi un classement des plus puissantes armées. Sans surprise je suis en tête, en revanche l'allemagne-IA est second (peut-être est-ce de là que venaient les craintes franco-anglaises, si l'allemagne a stocké de forte armées en frontière). La lituanie et l'ukraine sont invisibles au classement même à la 14ème place. Ils ont finit leur guerre conjointe contre la pologne, mais ont dû la terminer une fois de plus sur les dents, avec très peu de troupes encore opérationnelles. De mon côté, j'achève la conquête de la Norvège avec un superbe ratio de 2 tué pour 1, ce que nul autre pays ne semble avoir réussi sur cette carte. Autre prouesse, avoir réussi à mettre à terre un pays entier de 11 province, seul, en moins de 6 jours et sans finir la guerre avec moins de troupes que ce que j'avais au départ. Et ce n'est sans doute pas fini, car mes deux usines sont en train de produire de nouvelles artilleries.

ezembed

A l'autre opposé du spectre on a le lybien, qui est en train d'agoniser face à l'égyptien-IA qu'il avait pourtant attaqué. L'ottoman aussi semble bien mal parti. Non content d'avoir mis presque deux semaines à asservir la syrie (minuscule pays IA de 4 province), il finit ce conflit avec un pays entièrement au bord de la révolte, et plutôt que de panser ses plaies et réorganiser sa nation, il a enchainé directement en attaquant le grec (gros pays IA de 10 provinces) et... a foiré sa première attaque, perdu son armée, et la demi province de chypre. Les révoltes ont fait passer une de province syrienne durement conquise à l'arabie... Les jours qui suivent nous montreront sans aucun doute un effondrement total de son pays. GG l'ottoman.

ezembed

Le groenland a recommencé à tenter l'invasion du canada. On va voir s'il a plus de chance que la dernière fois ou l'IA l'avait repoussé à la mer. L'amérique semble le seul joueur qui tient son cap, malgré le fait qu'il soit en guerre avec ses deux voisins, qui étaient deux gros pays-IA de 10 provinces, il est en passe de les absorber tous les deux. Mais il ne doit plus lui rester beaucoup de troupes.Enfin mon allié russe a adopté un comportement pour le moins étrange. Plutôt que d'attaquer l'ukraine comme il me l'avait indiqué, ce qui semblait le bon moment d'ailleurs, vu l’épuisement des armées après la guerre polonaise, a décidé... d'attaquer le caucase. Pays joueur humain de 12 provinces, qui ne fait pas de guerre depuis longtemps, et a donc une armée à la fois nombreuse et avec un bon moral. Le russe a lancé la totalité de ses troupes sur ce qui semblait être la totalité des troupes caucasiennes : un excellent moyen de... gaspiller toutes ces troupes. Vu la forme du caucase, le russe ne pourra pas envahir d'autres provinces sans avoir vaincu cette première armée (+70 troupes quand même). Et ce qui devait arriver arriva, profitant du fait que toutes les troupes russes sont engagées au loin, l'ukraine a déclaré la guerre au russe, et envahi maintenant ses arrières laissés pratiquement sans défense. Bonne idée d'un point de vue tactique pour l'ukraine, en revanche je pense que c'est une grave erreur stratégique d'attaquer un pays grand comme la russie sans avoir une très grosses réserve de troupes.Quoi qu'il en soit le russe n'a pas été très avisé d'attaquer le caucase, je me demande si je me suis allié au bon pays xD (moi à sa place, je me serais allié au caucase ! contre l'ukraine affaibli, ça aurait été la curée).Enfin bon, tant qu'ils se tapent dessus, peu m'importe. Et si d'aventure la Lituanie avait la mauvaise idée d'intervenir, j'ai une armée complète à Riga qui n'attend qu'une bonne raison de les couler au sol. En attendant, j'ai proposé au russe de lui donner une division entière de 10 brigades qui étaient basées à St péterbourg, en échange de gaz, pour l'aider à surprendre l'ukraine en se défendant mieux que prévu. On verra bien comment tout cela tourne à l'avenir, et même si le russe en prend plein la gueule, ma foi, cette division utilisée pour affaiblir les forces ukrainienne ne sera pas perdue, d'autant que mon intervention restera invisible au grand jour.Dernière impression de ces quelques jours, je pense que je risque d'être victime de mes succès. Désormais tous les joueurs de cette carte savent que je suis performant et dangereux. Il va falloir que je fasse un peu de diplo notamment vis à vis de l'alliance franco-anglaise. Théoriquement ces deux là auraient plus intérêt à s'attaquer à l'allemagne qu'à moi, mais bon, je sais par expérience que les joueurs humains ne prennent pas toujours les décisions les plus logiques. C'est le moins qu'on puisse dire. Et cette partie en est un excellent exemple. icon_rolleyes

Choix cornéliens

Alors que temps commence à faire son œuvre et remonte le moral des provinces norvégiennes pacifiées, tout ne se déroule pas comme je l'avais prévu.Je pensais bien mauvais le choix du russe d'avoir attaqué le caucase, or il semble que le temps lui ai donné raison, car non seulement son armée ne s'est pas scratchée sur la caucasienne, mais elle a écrasé cette dernière. Je ne sais pas bien quelle en est la raison, elles semblaient de force relativement équivalentes. Mais du coup le reste du caucase est vide ! et maintenant le russe s'y enfonce très profondément avec une facilité déconcertante.Pendant ce temps, l'ukraine a attaqué sur ses arrières, mais n'a lancé qu'un total faible d'une quarantaine de troupes, et celles-ci se sont faites totalement exterminées sur les forts russes. Un taux de perte absolument effrayant pour l'ukraine : 37 000 morts contre... 3 000 ! Là en revanche je pense que l'explication vient du fait qu'il a lancé des infanteries seules, probablement avec un moral moyen, contre des forts de niveau 2 avec des garnisons faibles, mais très motivées. Du coup la division de renfort que j'ai donné au russe non seulement a suffit à repousser l'ukraine, mais a été ensuite envoyé renforcer l'effort de guerre contre le caucase. L'ukraine n'envoie pas de nouvelles troupes, et semble ne rien pouvoir faire de mieux. Du coup c'est lui qui a raté son occasion, car maintenant il est à la merci du russe, qui va tranquillement finir le caucase avant de remonter sur l'ukraine. Il va ainsi devenir une puissance démesurée.

ezembed

Heureusement pour moi, il semble tout à fait content de son alliance avec moi, et m'a fait un énorme cadeau de 40 000 T de gaz, sans rien demander en contrepartie. C'est sans doute une conséquence de mon initiative de lui envoyer des troupes après l'agression de l'ukraine.Dans le reste du monde ça ne bouge pas trop, l'angleterre et la france sont toujours immobiles, l'empire ottoman s'effondre complètement (ça c'était prévu), et le libye est en passe d'être absorbée par l'égypte, son joueur a d'ailleurs abandonné la partie.Pour moi, la future cible semblait s'imposer évidemment comme étant la suède, qui fait tâche au milieu de ma nation. Cependant, aux mains d'un IA depuis le début, n'ayant fait aucune invasion, elle possède maintenant une quantité de troupes impressionnante : c'est la seconde puissance mondiale, derrière moi. Du coup s'il est évident que je peux la vaincre, il est évident aussi que ce n'est pas la proie la plus facile. Enfin, au journal ce matin on apprend qu'il y a eu un coup d'état en... lituanie ! Ainsi donc le joueur qui en avait le contrôle ne s'est pas connecté depuis deux jours. Du coup ma stratégie s'en trouve affectée :- la lituanie est une proie beaucoup plus facile que la suède, cependant elle ne possède pas de ressources qui m'intéressent sauf dans les provinces lointaines de l'ex-pologne.- si je ne m'occupe pas de la lituanie, il est plus que probable qu'après l'ukraine, le russe s'en fasse sa prochaine cible. Or, sans le soutien de son allié lituanien, l'ukraine n'a plus aucune chance de s'en sortir. Et si j'attaque la lituanie, j'aurai une excuse une fois parvenu à une frontière commune avec l'ukraine, pour lui piquer quelques provinces également, notamment celles de la pologne, avec du gaz et du pétrole. Sinon, tout cela ira dans les mains du russe.- mais si j'attaque la lituanie, cela recule d'autant le moment où je pourrais absorber la suède, et il faut bien le reconnaître, la circulation des troupes sur ma côte norvégienne n'est pas des plus aisées. En absorbant la suède l'acheminement des troupes serait considérablement facilité.Bref, je ne sais que faire. Je vais attendre un jour de plus que mon moral norvégien finisse de remonter, et que j'ai terminé la production de nouvelles brigades d'artillerie, et on verra s'il y a des éléments nouveaux qui font pencher le choix d'un côté ou de l'autre.D'un point de vue plus global, je m'attendrais maintenant à être contacté par l'ukraine qui devrait tenter de me retourner contre le russe, car objectivement, je suis le seul à pouvoir faire quelque chose contre la russie et éviter son oblitération. Mais je suis presque sûr que l'ukraine n'en fera rien, car s'il le voulait, il l'aurait déjà fait.Enfin j'ai intercepté quelques communications supplémentaires, notamment du groenland vers l'amérique : il semble que ces deux là aient des rapports cordiaux. Bon, ils sont très loin de moi et je ne me préoccupe guère de ce qu'ils peuvent faire pour le moment.Mais le gros problème dans tout cela, c'est qu'il ne reste vraiment plus beaucoup de jours humains... :/Russie mon allié fidèleUkraine qui va mourir Caucase qui va mourirOttoman qui a sans doute déjà abandonnéAngleterre et france qui ne font pas grand choseAmérique qui s'étend sur tout son continentGroenland qui essaie de survivre à sa tentative d'annexion du canadaEt c'est tout.Il parait qu'une fois qu'il ne reste plus que 3 joueurs, on peut décider de clore la partie, comme dans daifen. Pour le moment, tout semble indiquer que la partie finira à 3 avec moi, le russe, et l'américain. Si le duo france/angleterre ne se dépêche pas très vite d'augmenter sa puissance, je ne vois pas très bien ce qu'il pourra faire contre moi et la russie quand nous parviendrons au contact après avoir absorbé toute l'europe centrale sweat2 Quant au groenland, je ne crois pas que l'américain s'embêtera à le défendre si on lui propose un accord plus profitable en fin de partie.

15ème jour

La situation s'est retournée dans le caucase : c'est au tour du russe d'avoir perdu toutes ses troupes, épuisées par le début de leur campagne, contre une forteresse caucasienne. Le russe n'a pratiquement plus aucune troupes. Il a commencé à construire des artilleries, mais le temps qu'elles parviennent sur le front le caucase aura sans doute réussi à produire une petite contre-attaque. Ces deux là sont donc bien partis pour s'épuiser.L'ottoman n'a plus qu'une seule province, il a l'air d'être vraiment stupide : alors que sa nation se révoltait et passait petit à petit sous contrôle arabe, il a... déclaré la guerre à l'arabie (alors qu'il est en train de se faire poutrer par la grèce, qu'il a attaqué aussi). Du coup comme tous ses problèmes viennent d'un moral au plus bas, et que ce moral est affecté par le nombre de guerres en cours, il le fait chuter encore plus. Le nord de l'anatolie s'est révolté aussi et est passé sous contrôle caucasien, du coup le caucase a déclaré la guerre aussi à l'ottoman, dans le but d'en finir avec sa dernière province. J'ai intercepté une communication de l'américain vers l'ottoman, où l'américain demandait à l'ottoman des précision sur ses problèmes : je suppose que l'ottoman a demandé de l'aide, mais à l'américain ? on ne pouvait guère plus mal choisir, car à part le canada du nord, je ne crois pas qu'il y un pays plus éloigné de l'anatolie. Bref.L'ukraine a lui aussi abandonné la partie, jetant ainsi l'éponge sans même tenter de se battre sérieusement contre le russe...Au score, je suis très loin en tête, mais cette fois l'indicateur de puissance militaire montre l'angleterre en second. Bon signe, ça veut dire que même s'il ne conquiert rien, au moins il joue (à moins que ce ne soit que des masses d'infanterie recrutées automatiquement ... ).Du coup mes choix cornéliens n'en sont plus. J'ai lancé l'offensive contre la suède avec trois régiments d'artillerie flambant neuf, et pratiquement 200 brigades d'infanterie (environ 50 de plus que la suède n'en possède au total) et malgré ça il me reste une centaine de brigades prêtes à fondre sur la lituanie, dès que leur artillerie sortira de l'usine.Sauf si l'angleterre prépare quelque chose contre moi, je devrais pouvoir écraser ces deux nations ensembles en moins de 5 ou 6 jours.Et après ça, comme la russe est empêtré dans des conflits très meurtrier, je pense que je pourrais prendre les provinces ukrainiennes en pologne, celles qui produisent du gaz et du charbon en masse, ce qui serait parfait, car il n'aura sans doute pas eu le temps d'y parvenir d'ici là.

Guerre en Suède

Mes premiers déboires pour cette partie dans la campagne de Suède. Alors que je pensais être en position de force en attaquant de tous côtés, j'avais mal évalué la position des routes. Dans ce jeu les troupes ne peuvent que suivre des routes, or, la suède possède de très nombreuses routes qui font que ses troupes ont pu lober mes armées d'attaque pour aller chercher la bataille sur mes arrières. Ce faisant ils ont même réussi à prendre une de mes provinces u_uEt ce, alors même qu'il n'y avait eu aucun mouvement pendant toute une journée, le suédois ne réagissant pas malgré mes bombardements, et a subitement modifié sa façon d'agir pendant la nuit entre minuit et 10h le lendemain, me prenant au dépourvu pendant que je dormais !Bon, j'ai limité la casse en réorganisant les défenses et ses autres attaques se sont cassées les dents tandis que son armée la plus importante se trouvé encerclée dans la province qu'il m'a envahi.Le lendemain, mes armées reprirent leur progression normale, ayant annihilé toutes les contre-attaques suédoises.Toutefois j'ai perdu une artillerie. Alors même qu'elle était accompgnée de 30 infanterie, et logée au coeur d'une forteresse de niveau deux, 6 attaquant suédois ont réussi à les détruire avant de se faire exterminer. J'avoue que c'est une pénible découverte. Je ne sais pas comment se répartissent les dommages dans ce jeu, mais si on peut perdre les trucs arrières malgré les protections, c'est très génant. Du coup pour la suite je vais systématiser la séparation de mes troupes : envoyer l'infanterie devant, en attente, et laisser l'artillerie seule derrière. Si des infanteries bloquent toutes les routes, il devrait être impossible qu'une armée ennemie ne parvienne jusqu'aux artilleries. Enfin j'espère.Dans les restes du monde, le caucase a totalement contré l'attaque russe et sa contre-attaque progresse, mais il semble qu'il manque de troupes pour reprendre toutes les provinces. Le russe pendant ce temps produit de l'artillerie en masse mais semble se concentrer sur l'attaque de l'ukraine, ce qui rend d'autant plus étrange son agrression du caucase (car il y a perdu toute son armée, et n'a finalement presque pas gagné de territoires).Enfin l'angleterre a lancé une offensive contre l'allemagne, et à lire le journal, ça bastonne sévère. Ce sera donc sans doute grand adversaire quand toutes les nations IA ou abandonnées seront conquises et que les quelques joueurs humains restant finiront par se rejoindre. Mais à vue de nze, ça va prendre plusieurs semaines...Au score, du fait de la perte d'une de mes provinces, je suis passé pour la première fois à la seconde place. Mais ça va remonter très vite je pense.

18ème jour

L'angleterre m'a envoyé un message, proposition de bonnes relations à venir sachant qu'on aura des frontières communes. C'est logique de sa part qu'il cherche à éviter l'affrontement avec moi, ceci dit, il n'aura aucune autre cible ensuite, sauf à aller attaquer le groenland. Il est donc possible qu'il ne cherche qu'à gagner du temps, ça tombe bien, moi aussi.Les conflits se poursuivent partout sans gros changements. Chez moi je suis en train de terminer les usines les plus évoluées, capable de construire des cuirassés et des canons sur rails. Mais j'aurai beaucoup de mal à obtenir assez de pétrole pour les alimenter. Or, les plus proches provinces pétrolières sont :- allemagne (qui vient d'être conquise par l'angleterre)- lituanie (assez loin et très près de l'allemagne, donc l'angleterre ou la france pourraient tenter de m'y précéder)- islande (vraiment loin)Le reste est dans le caucase, ou en russie. Il faudra donc sans doute que je refasse quelques gros échanges de ressources avec le russe pour m'en sortir.

20ème jour

J'ai presque fini d'écraser la Suède, avec un rapport de perte encore meilleur que la précédente guerre (1 pour 3.5 ) ce qui fait que j'ai la plus puissante armée du monde, environ le double du second au score. En effet toutes les autres nations semblent être incapables de faire une guerre sans perdre pratiquement toute leur armée. Pourtant tout le monde doit posséder quelques artilleries désormais, ce qui ouvre le porte à des victoires sans pertes (mais plus lentes).

ezembed

En revanche le score donne maintenant l'américain en tête avec un assez large avantage. Je ne sais toujours pas d'où ça vient, peut-être d'un meilleur score sur les infrastructures ? car il possède deux fois plus de chemin de fer que moi (mais j'ai plus de ports). Son armée est insignifiante (invisible au classement des 20 premières places).Prochain objectif : la lituanie. Il faut maintenant que je planifie très précisément ma conquête de la lituanie dans le but d'arriver à atteindre en premier les gisements pétrolier et gazier de pologne. Si j'y arrive, il faudrait ensuite que je capture les zones polonaises acquises par l'ukraine. Après ça, mon empire posséderait de gros approvisionnement dans toutes les ressources. Pour le moment, je suis le plus gros producteur de poisson, et on ne peut pas dire que ce soit très utile sweat2J'ai demandé au russe du pétrole contre ce qu'il veut : il m'a répondu qu'il n'a besoin de rien et m'a donné 10 kT de pétrole oOEn retour je lui propose du coup des troupes... il me répond qu'il préfère se débrouiller seul. Là j'avoue que je pige pas. Il me fait de très gros cadeaux, et ne veut pas de contrepartie. Est-ce pour "m'acheter" et espérer que je ne me retourne pas contre lui ? En vérité ça me fait plutôt chier qu'autre chose. Des relations commerciales avec échange équitable m'auraient permis d'exporter mes surplus contre les siens, mais là, je ne peux que demander la charité à son bon vouloir, ce qui est d'autant plus absurde que je suis plus puissant que lui. J'avoue que ces dons m'inciteraient carrément plus à le choisir pour cible, histoire d'avoir ses ressources à la source, et en profitant lâchement de ses dons.Je ne peux pas faire de commerce avec les nations africaines pétrolières : elles sont toutes IA u_uAnglais et français n'ont qu'une province pétrolière et sans doute rien à exporter. Groenland idem. Seul l'américain en a deux, mais je doute qu'il en ai à vendre lui aussi. Bref, c'est la mémerde. Si je veux du pétrole je vais devoir aller le chercher moi-même manu militari.

21ème jour

ezembed

Après deux jours en second au score derrière l'amérique, je repasse en tête de peu.La guerre contre la suède vient de finir, me permettant ainsi de réunifier toute la péninsule scandinave sous domination finnoise, beau pied de nez à l'Histoire. Ne reste que le danemark et l'islande qui devraient normalement rejoindre l'ensemble, mais ce n'est pas une priorité stratégique, car le joueur lituanien... est revenu ! xD Après avoir abandonné son poste pendant près d'une semaine, le voilà qui revient. S'il avait tardé un peu plus, il serait revenu en plein pendant mon invasion, ça lui aurait fait tout drôle.Mais ça va lui faire tout drôle quand même, car il est mon prochain objectif. Rapatrier toutes les troupes de suède ne sera pas très long, maintenant que j'ai fais des ports partout, et comme je clos la guerre avec un excellent bilan de 172 000 suédois morts ou capturés contre 80 000 finnois, mes forces sont totalement opérationnelle. Je n'ai pas perdu plus de troupe que je n'en ai recruté pendant cette campagne. J'aurais pu en perdre encore moins, mais j'ai décidé de hâter un peu la fin.J'ai également lancé la construction de ma première brigade de chars (aucune idée de ce que ça vaut au combat), ainsi que d'un cuirassé (ça en revanche je pense que ça doit faire très mal). Vu le linéaire de côtes que j'ai, il me semble évident que je vais avoir besoin pas tard d'une flotte de guerre, même si elle ne me sera d'aucun secours dans le conflit contre la lituanie (de toute façon, il y a des chances que le navire ne soit terminé que vers la fin de cette opération). J'aurais bien aimé tester les canons sur rails, mais à moins qu'ils aient une portée vraiment délirante, eux non plus ne me serviraient à rien en lituanie : pas de chemins de fer. Et vu qu'il faut trois jours pour en placer... on vera ça plus tard. D'ailleurs si je veux envahir la lituanie c'est en grande partie pour lui prendre ses sources de charbon dont j'ai besoin justement pour agrandir mon réseau de chemin de fer.J'ai posté une vigie en mer au large de koenisberg pour voir comment progresse la guerre anglo-allemande. Je n'y vois qu'une batterie d'artillerie, et 60 brigade d'infanteries anglaise. Il s'agit là je suppose de tout ce qu'il lui reste. S'il n'était pas allié avec la france, ce serait le meilleur moment pour l'attaquer et le vaincre très facilement.Le russe continue de bidouiller dans le caucase, et progresse un peu, mais très lentement à la fois en ukraine et en crimée. Le groenland progresse lui aussi très lentement au canada.L'américain est en passe d'achever l'unification des trois amériques (sud, centre et nord). Je suppose qu'ensuite, il s'attaquera au canada du sud. Il est vraiment dans une situation idéale, car c'est lui qui possède la meilleure répartition de ressources, il n'a aucun voisin proche, et son seul "adversaire" humain c'est le faible groenland. Quand ça va commencer à devenir sérieux en Europe, il faudra que je veille à l'entrainer dans le conflit sinon c'est lui qui verra sa puissance grandir au détriment de la mienne.J'ai décidé de faire un peu de diplo mondiale sur le journal : un article qui dit que le conseil nordique réunifié a décidé de garantir l'indépendance du Danemark et ne tolérera aucune agression. Ceci dans le but de forcer l'anglais à ne pas absorber ces trois provinces, qui seraient sa prochaine cible logique, et à le forcer à réfléchir maintenant à ses alliances pour la suite de la partie : soit il reste avec la france, et bloque ses possibilités d'expansion, soit il tente de négocier quelque chose avec moi, conscient que me fâcher ferait de lui la cible idéale des foudres nordiques. Le message fera peut-être un peu réfléchir le groenland aussi, car il est toujours en guerre avec le danemark depuis le début (puisqu'il a envahi l'islande, propriété danoise).Mon article ainsi rédigé : "Conseil Nordique des Ministres"En ce jour de réunification historique des peuples du Nord, les ministres ont décidé d'établir un conseil nordique pour asseoir la coopération des peuples scandinaves et baltes et éviter à l'avenir de nouveaux conflits fratricides. Le conseil a décidé de promulguer une proclamation de fraternité générale sur les autres peuples du nord, et de garantir l'indépendance du Danemark contre toute ingérance étrangère.

ezembed

Histoire de faire un peu de RP, j'ai changé mon drapeau pour adopter celui du conseil nordique, et modifié le titre de mon avatar "gouverneur général" par "presidium du conseil".Je suis curieux de voir si cela provoquera des réactions DoubleAccentCirconflexe (mais je suppose que non)

Jour 24

J'ai lancé cette nuit à 0.30 l'opération Barbarossa contre la lituanie. 10h plus tard, la carte n'a pas changé mais toutes mes troupes ont atteint leurs positions, empêchant toute possibilité de contre-attaque. La garnison de Vitebsk est pratiquement anéantie, déjà 22 000 lituaniens tué pour aucun pertes dans mes rangs. ça s'annonce très bien.

ezembed

J'ai décidé d'utiliser mes unités blindées pour les opérations demandant une grande vitesse : capture les villes peu défendues sur les arrières ennemis, ou contrôle des tentatives de contre-attaque, du coup je les ai envoyés sur le flanc à l'est. Vu que dans ce jeu il n'y a pas de lignes de ravitaillement, et qu'on ne peut pas faire prisonnier les ennemis encerclés, je ne vois pas trop à quoi peuvent servir les engins blindés. J'ai déjà constaté leur peu d'utilité en bataille massive. Il semble qu'une fois de plus les créateurs du jeu y aient mis les unités qu'ils connaissent du conflit en question, mais sans s'être questionnés sur leurs rôles respectifs.Mon cuirassé sera terminé ce soir, avec un peu de chance il aura juste assez de portée pour tirer sur les zones polonaises de la lituanie, en tirant par dessus la province de koenisburg. Bon, ça ne risque pas d'améliorer mes relations avec l'anglais ! mais osef.19h30Après 19h d'assauts, j'ai pris Vitebsk à midi, et continue de pilonner sans relache les positions lituaniennes. Leurs pertes s'alourdissent : 45 000 tués dans leurs rangs, toujours aucun perte dans les miens. C'est d'autant plus amusant quand on sait que la Lituanie était classé ce matin au troisième rang des plus grandes puissances militaires du monde !

ezembed

J'ai terminé la production de nouveaux blindés qui iront renforcer les positions sur les flancs, mais je ne compte pas les utiliser au combat si je peux l'éviter. Ils se contenteront d'empêcher les contre-attaques. Demain deux nouvelles artilleries iront renforcer mes divisions (soit un total de 2 groupes de 4, capables d'atomiser chacun environ 8 infanteries ennemies par heures icon_surprised )Mon premier cuirassé, baptisé "Odin", est parti il y a quelques minutes du port de Kotka, en destination de la baie de Riga, pour réduire à néant les dernières défenses de Klaipeda pendant la nuit. Demain, il ira prendre position au large de koenisberg pour bombarder les arrières lituaniens en tirant au dessus du territoire anglais. Ce navire équivaut à 4 brigades d'artillerie, autant dire que je viens de multiplier ma puissance de frappe par 2. Dommage qu'il ne puisse pas me servir beaucoup plus en lituanie, car sa portée est plus grande que les artilleries, mais néanmoins insuffisante pour atteindre d'autres villes. En revanche il sera parfait pour pilonner toutes les côtes anglaises quand le moment ne sera venu (il n'y a pas un endroit de son territoire qui ne soit pas à portée de son tir).La construction de ce cuirassé ne passera toutefois pas inaperçue, car elle est publiée au journal. Du coup, n'ayant pas vu passer d'annonces semblables, je suis certain d'être la première nation à construire un tel navire.Prochain objectif, contruire une artillerie lourde sur voire ferrée (ALVF), mais les cours du pétrole s'envolent, je vais devoir être patient en le construisant sur mes propres revenus.

Jour25, 18h30

Finalement je ne serais pas le premier à construire un ALVF, car tout comme les cuirassés, ces trucs reçoivent un nom et le fait d'en terminer un est publié au journal. L'anglais a terminé un ALVF ce midi. C'est un choix pour le moins curieux de sa part, car ça implique qu'il ai dépensé tout son pétrole sur ce projet, alors qu'il n'a construit aucune voie ferrée. Son engin est donc limité à la province où il a été construit (la Haye).Mes espions ont récupéré la position et le nombre de toutes les troupes lituaniennes, ce qui m'a permis de voir qu'il avait massé 1/3 de ses troupes à la frontière russe. J'ai eu chaud, car ses 84 infanteries auraient tout à fait pour écraser mes forces de flanc et faire une contre-attaque sur St péterbourg. Mais l'IA n'a rien fait, et maintenant j'ai commencé à pilonner cette position, ce qui devrait conduire à leur extermination à plus ou moins long terme. J'ai conquis ce matin les deux provinces dont les défenses ont été détruites pendant la nuit, sans perdre de soldats. Mon cuirassé a pris position au large de dantzig et pilonne les arrières lituaniens, sans que l'anglais n'ai eu de réaction (j'ai peur un moment qu'il se croit attaqué en ne regardant pas bien la destination des obus ! )

ezembed

Mon offensive continue, et on peut dire que je suis en passe de littéralement écraser la lituanie : le bilan provisoire de cette guerre est éloquent, déjà 85 000 tués chez eux, et toujours aucune perte chez moi. Comme ils n'ont pas d'artilleries, à moins qu'ils se décident à lancer une contre-attaque massive, ils sont condamnés à se faire totalement éliminer sans même pouvoir tirer. Du coup je me suis fixé comme défi, pour le fun, de conquérir la lituanie sans subir la moindre perte. (on s'amuse comme on peut sweat2 )Le russe a bêtement perdu ses artilleries en ukraine, ainsi que deux provinces qu'il n'a pas pu défendre. Du coup sa guerre progresse à une vitesse d'escargot. Sans que je n'en comprenne la raison, il semble soigneusement éviter de capturer les deux provinces pétrolières qui font la jonction avec le caucase. J'avoue que je ne saisi pas, car même si ce qui le motive c'est qu'il a besoin des autres ressources, vu que le pétrole se vend au double de toutes les autres, mieux vaut le capturer en premier. En outre, ses troupes circuleraient bien mieux cet important territoire ennemi au milieu de ses terres.

ezembed

L'IA lituanienne semble vouloir réagir à mon attaque, et a dégarni ses positions sud pour faire remonter des troupes (vers mes bombardements : parfait). Du coup j'ai lancé une division à faire le tour par la russie pour attaquer les forts lituaniens vide par le sud. Ils vont mettre plus d'une journée à faire ce périple, on verra bien si ça en valait le coût ou pas, mais batailler sur tous les fronts m'amuse assez, d'autant que les autres humains semblent incapable de faire autre chose que de tasser toute leur armée à un seul endroit, et de déplacer ce truc d'un bloc. (ce qui s'avère particulièrement inefficient).

ezembed

Jour 26, 10h

Toujours aucune réaction des mes voisins, le russe a bêtement perdu ses artilleries dans le caucase en étant trop lent à réagir aux contre-attaques... (et pendant ce temps il a commencé la construction... d'un cuirassé oO j'avoue que vu son territoire je ne vois pas très bien à quoi il compte l'utiliser. L'envoyer faire le tour de l'europe pour soutenir ses conquêtes en mer noire ? y'a au moins une semaine de trajet ! )De mon côté, 144 000 lituaniens tués et toujours aucune perte chez moi. Je vais capturer Minsk dans quelques heures, et m'approprier ses énormes gisement de charbon. Mes bombardements pendant la nuit ont exterminé deux autres garnisons de provinces, et la grande forteresse en frontière russe est détruite. Il me faudra tout de même au moins 24 ou 36 h de bombardement supplémentaire pour en tuer les 59 brigades d'infanteries restantes.Mon score continue de creuser l'écart avec les autres.

ezembed

Jour 26, 19h30

Le russe continue à faire de la merde, en ayant donné des ordres trop lointains à ses artilleries, qui tentent de les exécuter alors qu'il n'y a plus d'infanteries pour les défendre : il va encore perdre une brigade en ukraine, et une autre dans le caucase. Comme son armée est arrêtée à quelques km de Chemigov, et que l'ukraine menace de reprendre la ville, j'ai du dérouter mon corps expéditionnaire envoyé en contournement. En effet, il semble que si la province repassait sous contrôle ukrainien, n'ayant pas d'accord de passage avec eux, la présence de mes troupes déclencheraient immédiatement la guerre. J'ai autre chose à faire que de me retrouver en guerre contre l'ukraine ...Donc mes troupes vont s'arrêter à Koursk, et remonter par la lituanie. Le problème c'est que c'est beaucoup plus long, et m'expose à une contre-attaque si les troupes pilonnées à Solensk décidaient de faire une sortie par le sud (mais bon j'en doute, avec 170 brigades à leur porte ? ). Je regarderais ce soir avant la nuit s'ils ont l'air de bouger ou pas.Décidément, les activités de mon allié sont terribles. Quel gaspillage.

ezembed

Jour 27, 12h

La Lituanie s'enfonce doucement sous la neige venue du Nord. Sans bruit, sans plaintes. 233 000 lituaniens morts ou disparus, et toujours aucune perte pour moi. Les 3/4 de son armée est anéantie. Ce soir je serais sans doute parvenu aux frontières des dernières provinces lituaniennes, celles de l'ex-pologne.L'angleterre envoie de nouvelles vigies à mes portes, comme si toutes celles qu'il avait ne suffisaient pas. S'il tient vraiment à m'agacer, qu'il continue comme ça.Le groenland, sans attendre de consolider ses nouvelles acquisitions, a attaqué le canada du sud sans prévenir. Dans la foulée, l'amérique a déclaré la guerre aussi. Elle a envoyé une autre déclaration de guerre à... l'afrique occidentale française. Il s'agit d'une nation IA subalterne qui possède la pointe du sénégal et quelques enclaves à l’extrême sud de la carte.La russie a réagi juste à temps pour sauver ses artilleries en ukraine, mais continue ses merdouilles dans le caucase où elle va en perdre une autre. En conséquence son avancée est pratiquement au point mort.Mon expédition d'encerclement via l'ukraine russe s'est avérée un mauvais calcul, car comme j'ai du contourner Chernigov pour éviter de me retrouver en territoire ukrainien si la russie perdait la ville, cela m'a retardé et du coup, comme Smolensk et Mogilev sont tombés entre mes mains entre temps, mes troupes peuvent désormais passer au travers de la lituanie. Enfin bon, je ne regrette pas, rien ne garantissait a priori que j'arrive à éliminer 89 infanteries en moins de 36h.20hCe soir il se passe des choses amusantes ! L'angleterre a publié l'article suivant :"Blocus dans l'océan atlantiqueL'angleterre tient à souligné qu'une intrusion au niveau de son blocus en mer vers ses frontière résultera en une menace de guerre et sera prise comme une déclaration de guerre. Les troupes pouvant se trouver au rebord du blocus on 24heures pour s'en aller."Je me dit "diantre, les américains patrouilleraient-ils en bordure de l'angleterre ?"Dans la foulée l'anglais m'envoie un message privé pour me dire que le message du journal ne concerne pas mes troupes, puisqu'elles sont sur nos frontière commune. Je me dis "ben il manquerais plus que ça !" vu que ses troupes sont à la sortie de mes ports, alors que les miennes sont au beau milieu des mers, très loin de ses côtes.Pendant que je réfléchissais à cet étrange publication au journal, et commençait à préparer ma réponse, l'américain a réagit :"Océan atlantiqueJe sais pas si ce sont de mes troupes que vous parlez mais moi je ne vois ni intrusion ni menace en Océan atlantique. Les mer et océan ne vous appartiennent pas."Auquel l'anglais a répondu aussitôt :"BlocusJe ne vise personne en particulier, mais au moment ou des troupes s'introduiront plus loin que mes troupes vers mes frontières ou celles de mon voisin français, ce sera pris comme une déclaration de guerre, puisqu'il ni a aucun motif valable à s'approcher si près de nos nations."Ainsi donc, j’apprends que non, les américains ne sont pas en train de lorgner sur l'angleterre, en fait c'est juste l'angais qui panique tout seul xDEt il n'a rien trouvé de mieux à faire que de lancer une provocation générale. Bien mon gars, t'a tout compris.J'ai donc posté la réponse suivante, dans le journal, et n'ai pas répondu à son message privé :"Tendre le baton ?Je trouve ça étrange. Il n'y a plus que 6 joueurs humains dans cette partie. Le russe n'a pas de troupes en mer, et le français est ton allié. Si le message ne s'adresse pas à moi, il ne reste donc que le groenland et l'amérique. Pourquoi ne pas leur envoyer cet ultimatum directement ?De mon côté, je suis assez amusé de voir qu'après t'être plains de mon unique patrouille à koenisberg tu n'a pas hésité à venir coller un nombre impressionnant de soldats juste sous mon nez. L'observateur que j'avais près de koenisberg regardait les armées de la lituanie derrière toi, et non ton siège qui m'indifférait.Enfin, je trouve assez osé de considérer qu'il ne faut pas s'approcher de tes côtes alors même que toutes tes patrouilles vers ma frontière sont largement plus proches de mes côtes que des tiennes !Bref, je ne crois pas que ton attitude envoie le bon message. Tu es le plus faible des joueurs humains, et tu es le plus mal placé en plein milieu de la carte. Comment espère-tu survivre ? Certainement pas en provoquant les nations qui t'entourent. La France elle-même n'a rien à gagner à te soutenir dans ces provocations, puisque toute la méditerranée lui tend les bras..."Voilà. Je pose les bases de mes futurs axes de diplo :1- lier de bonnes relations avec ceux de l'Ouest. L'amérique commence à s'implanter en afrique et ne sera sans doute pas très intéressée, en revanche le groenland n'aura plus de place pour s'étendre une fois le canada du sud capturé. Je tacherai de lui faire comprendre qu'une alliance avec moi pour se partager l'angleterre serait très profitable : à lui les îles, à moi le continent.2- faire comprendre à la france qu'il ne s'étend pas dans la bonne direction.3- essayer de mettre des tensions dans l'alliance franco-anglaise, en expliquant au français que soutenir l'anglais ne peut que le précipiter dans le gouffre avec lui et ne lui apporte rien.4- faire un peu de pédagogie globale pour que les joueurs restants commencent à chercher qui seront les 3 qui gagneront la partie (et qui seront les 3 autres qu'il va falloir éjecter icon_razz en focalisant l'attention de tout le monde sur la fragilité des deux lascars du centre de la carte)J'avais déjà ces axes en tête, mais me demandait bien comment j'allais pouvoir faire pour créer des dissensions dans la "franglaisie". L'anglais me sert une bonne raison sur un plateau sourire3Car à moins que le français soit un loyal bon psychorigide, il devrait comprendre qu'il n'a effectivement rien à gagner à soutenir l'angleterre à ce stade de la partie.Je ne pourrais pas compter sur le russe à terme, car il est trop mauvais tacticien. Si je devais faire une guerre conjointe avec lui, je suis pratiquement sûr que ça m'handicaperait plus qu'autre chose, à devoir le défendre et boucher les brèches qu'il laisse ouvertes partout. Mais je ne vais pas le trahir non plus, car même si ça serait très facile pour moi de capturer ses terres, ça entrainerait une grande partie de mon armée à de très grandes distances de mes provinces, me rendant vulnérable à l'Ouest.Une fois que j'en aurai fini avec la lituanie, je serais normalement d'une puissance grosso modo équivalente à la franglaisie entière, et avec mes armées idéalement placées au Jutland et en pologne. Donc même si ces deux-là pètent un cable, je devrais pouvoir gérer seul. Bien sûr, mon but va être d'éviter d'avoir à mener cette lutte en solo contre eux deux. Finalement, le fait d'avoir réussi à absorber la lituanie sans perdre de troupes va me donner une très grande liberté de choix sur ce que je vais pouvoir faire ensuite. Je suis idéalement placé pour négocier avec ceux de l'Ouest : tout le monde sait que je suis le plus fort. Amérique ou groenland ne devraient pas refuser si je leur propose un rapprochement avec moi.20h50Argh ! misère, j'ai perdu un soldat en prenant Mozyr ! cryTant pis pour le défi de prendre la lituanie sans perte. Bon allez, c'est pas dramatique, j'ai récupéré la province avec un fort lv1 intact, c'est toujours ça.

Jour 28, 12h

Il ne reste plus que les 4 provinces ex-polonaises à la lituanie. ça devrait être plié ce soir ou dans la nuit.

ezembed

J'ai terminé mon 1er ALVF, qui a une portée vraiment étonnante : environ 300km de rayon. Si je le poste au bord de la côte finlandaise de la baltique, il peut presque tirer jusqu'à la côte norvégienne de la mer du nord, par dessus toute l'ex-suède ! Bon, c'est délirant, mais vu la portée des artilleries normale c'était prévisible. En revanche sa vitesse de déplacement est atrocement lente. Il est plus rapide de le déplacer par la mer que par les rails (et là hum, j'avoue que je ne saisi pas trop la logique, car s'il est vrai que le transport de fret est plus efficace par la mer, je n'ai pas connaissance qu'un canon sur rail n'ai jamais été transporté de cette manière, enfin bref). Du coup les rails ne sont en fait pas très utiles, car je peux le mettre dans un bateau et le débarquer dans n'importe laquelle de mes villes même si elle n'a pas de chemin de fer. Il resterait alors immobile, mais bon vu sa lenteur de toute façon, ça se serait pas dramatique. En revanche il est très vulnérable pendant son voyage en mer, bien entendu. Pour le moment, je vais poster la "Grosse Berta" à Riga, j'ai déjà mon cuirassé qui est au large du danemark. Les ALVF semblent donc plutôt destinés à un usage défensif. Je vais ensuite construire la "Petite Lulu" directement à Bergen, où elle restera en défense.

ezembed

J'ai remarqué aussi que dans le journal, seule la construction du premier ALVF et cuirassé sont indiqués en gros, et les suivants, de la même nation ou d'une autre, sont juste listés au milieu des autres infos. Du coup en regardant les jours précédents plus attentivement, j'ai noté que l'américain a inauguré un cuirassé il y a quelques jours, alors que ça m'avait échappé. Je ferais plus attention désormais, c'est à la fois un bon et un mauvais point :- bon, parce que mes propres constructions ont une chance de passer inaperçues- mauvais, parce que je peux rater celles des autres.

ezembed

La carte du monde ne fait pas justice à ma puissance réelle, car la taille des provinces est très variable, et alors qu'en russie ou en amérique elles sont immenses, chez moi elles sont assez petites, voire carrément minuscules en lituanie-pologne. Du coup, la superficie visible de mon empire semble largement moindre alors que mon nombre de province (et donc ma production) est nettement supérieur. J'avoue que je ne sais pas trop pour quelle raison les développeurs ont mis ainsi de très grandes disparités dans la taille de territoires. Sans doute en rapport au nombre de joueurs, et pour équilibrer les nations au départ en leur donnant toutes 10 provinces.J'ai envoyé le message suivant au groenland :"Cher voisin,Je me suis longtemps demandé quel statut adopter vis à vis de votre nation, du fait de votre invasion précoce de l'islande et du conflit que ça a fait naître avec le danemark. Mais nos patrouilles respectives en mer du nord ont appris à se connaître et il apparaît clairement que vos ambitions sont tournées vers le contient américain, de ce fait je vous propose un accord de libre passage en réaction contre les provocations anglaises. Je n'imagine pas l'angleterre être assez folle pour m'attaquer, en revanche il est possible qu'elle tente de profiter de la faiblesse passagère de votre armée occupée au loin pour frapper chez vous.Auquel cas je me ferais un plaisir de faire un front commun avec mes frères nordiques et tous les habitants des glaces contre ces envahisseurs."Un accord de libre passage ne nous sert à rien, mais c'est un premier pas vers une éventuelle collaboration. De plus si l'anglais ou le français interceptent ce message, ça leur donnera de quoi réfléchir aussi sur le fait que je garantisse en quelque sorte l'indépendance du groenland. L'angleterre n'a ainsi plus aucune marge de manœuvre au nord, et se voit obligée d'aller en espagne pour s'agrandir si elle ne veut pas provoquer une guerre contre moi.Et si elle ne fait rien... le temps joue contre elle. Je récolte deux fois plus de ressources chaque jour, et plus le temps passe, plus l'écart se creuse.17hhohoho icon_lol , la lituanie a reconstruit une capitale à varsovie. C'est parfait car lorsqu'on capture une capitale, on a un gros boost de moral dans toutes nos provinces (et on capture du fric aussi, mais j'ignore dans quelles proportions). Donc comme je vais capturer varsovie dans quelques heures, je vais bénéficier une nouvelle fois du bonus moral (que j'avais déjà eu lors de la capture initiale de vilnius) ce qui sera parfait pour remonter rapidement la productivité de toutes mes nouvelles provinces. J'aurais voulu le faire exprès, je n'aurai pas réussi !

Jour 29 10h

Aucun changement pour le moment, il ne reste plus qu'une province lituanienne, ce sera plié dans quelques heures. La franglaisie reste toujours immobile sur ses positions, ça donne l'impression qu'ils massent leur troupes en attendant que je les attaque. Ce n'est pas idiot du point de vue anglais, en revanche ça l'est du point de vue français, qui s'il avait envahi l'espagne ou l'autriche pendant que j'entrais en lituanie, en terminerai avec ça en ce moment et aurait été considérablement renforcé.Je n'ai pas eu de réponse du groenland, ça c'est plus gênant, car en général pas de réponse ne peut signifier que deux choses :1- "je ne joue plus"2- "je me prépare à la guerre contre toi"Il est possible du coup qu'il soit de mèche avec la franglaisie, et que les articles anglais au journal n'aient été qu'une vaste entreprise de désinformation juste pour moi. ça me semble peu probable vu le niveau de l'anglais, mais sait-on jamais ? je vais recruter de l’espion en masse et espionner tout ça pour en avoir le cœur net.Mes espions en france ne m'ont pas été très utile, il ont intercepté un message vers l'angleterre qui disait "message envoyé" xD Donc je sais que ces deux là communiquent avec quelqu'un d'autre mais je ne sais pas qui ni pourquoi. J'envisage toutes les possibilités : peut-être tentent-ils de retourner le russe contre moi ? C'est ce que je ferais à leur place. ça ne me fait pas peur, le russe est une bille au niveau tactique, et il n'a presque pas d'armée. Ses provinces ne sont pas fortifées, bref, s'il veut me trahir, c'est lui qui va morfler. Par contre tout cela m'indique aussi que le français semble être un loyal bon psychorigide qui va maintenir son alliance coûte que coûte. C'est dommage. Prochain objectif : prendre le danemark dans la nuit. ça ne devrait pas être trop dur, vu qu'il n'a pas de forts. Je peux accepter 50% de pertes dans cette bataille (40-50 infanteries). ça me donnera un bonus de prise de capitale de plus. Et ensuite, prendre la zone ex-polonaise capturée par l'ukraine. Il y a de riches gisement charbon/gaz, et le russe mettra un temps fou si je le laisse faire, donc je vais m'en occuper moi-même. Le seul soucis c'est que ça va me mettre en guerre contre un pays dont je ne pourrais pas assurer la destruction moi-même, et si le russe fait durer ça pendant des lustres, c'est bof. Au pire, j'irais capturer ce qui reste de l'ukraine moi-même et lui refilerais les provinces ensuite.

30 ème jour

Le journal lors de ma victoire finale contre la lituanie (peu avant la fin du 29ème jour)

supvictoirelituanie
Jour "VE" Victoire à l'Est

Le jour suivant, Comme prévu ma puissance décolle, me voici rendu à 282 de score. La franglaisie est à 137+125 = 262. Owned. Et je vais continuer à monter je pense jusqu'à 320-340 juste sur la lancée des territoires dernièrement conquis.

On note que le score anglais a monté un peu alors que le français recule de beaucoup. ça veut dire que l'anglais a construit en proportion plus d'infrastructures que moi (un tout petit peu plus) alors que le français en a fait peu ou pas du tout.

En ressources je produis 213 kT, soit 40kT de plus que le second (USA). C'est gigantesque.

supjournal30
Jour 30

L'anglais a terminé un second ALVF, et mes espions m'ont rapporté que le groenland construit actuellement un autre cuirassé, et que les troupes américaines ont du stopper en mer quelque part suite à une rencontre avec une patrouille anglaise. L'américain a envoyé un message diplomate pour dire qu'il ne faisait que du transit et préférais stopper ses troupes le temps que l'anglais recule. Tout cela est assez cocasse, car même si l'américain envoyais des troupes en ligne droite depuis boston jusqu'au sénégal, elles passeraient encore à 4 ou 5000 km des côtes anglaise, donc si l'anglais a posté des vigies jusque là, bonjour la parano ! Et dire qu'avant que je poste une vigie dans son champs de vision, il n'en avais mis aucune nulle part xD

Toujours pas de réponse du Groenland, mais de toute façon même si une réponse positive arrivait maintenant, c'est bien trop tard pour que j'envisage sérieusement de coopérer avec un joueur si peu réactif. En conséquence j'ai lancé un programme de fortification de mes ports du nord sur toute la mer du nord jusqu'au cercle polaire : mieux vaut prévenir que guérir. J'ai également commencé à constituer des garnisons de secours postées au milieu de mes terres, aptes à réagir rapidement à toute menace quelle qu'en soit son origine.

Faute de réponse du groenland, j'ai décidé de différer ma conquête du danemark. En effet, comme il est toujours en guerre avec lui, il se tape un malus de moral dans toutes ses provinces, donc si c'est un adversaire potentiel, je vais le laisser traîner cette casserole autant que possible. Et du coup j'ai lancé l'invasion des zones polonaises de l'ukraine, pour récupérer ses deux meilleurs provinces : double charbon et double gaz. Avec ça mon économie devrait s'autosuffire (pour le moment j'ai un déficit important de charbon et gaz :/ je le compense en vendant du grain pour acheter du charbon mais bon, si je pouvais être autonome je préfèrerais). J'ai envoyé un petit message au russe pour l'aviser de mes intentions, en lui indiquant aussi que je pilonnerais au passage les arrières ukrainiens pour lui faciliter la tâche. Il m'a dit "je vous autorise à prendre ces provinces éloignées" icon_lol bah, s'il m'autorise, tant mieux, mais je ne lui avais pas vraiment demandé son avis.

La franglaisie est vraiment très soudée, et je vois passer de très importantes troupes française vers Dantzig et Koenisberg. Il doit y avoir plus de 300 infanteries anglaises et françaises tassées là. C'est vraiment idiot : j'ai une telle quantité d'artillerie autour d'eux que si je les attaquais, toutes ces troupes seraient pulvérisées avant d'avoir pu agir. L'épisode lituanien m'a bien formé à cette méthode. En outre pour disposer d'autant de troupes là, ça veut dire qu'il n'y a strictement rien ailleurs. Hé les gars, vous croyez vraiment que si je veux vous attaquer, je vais taper sur votre plus gros fort, pour capturer une province qui produit du... poisson ...? bah non, je profiterai d'un accord de libre passage conclut avec l'autriche-hongrie pour aller semer la destruction dans les usines italiennes. Évidemment. C'est d'autant plus tentant que :
- elles n'ont pas de forts
- ce sont elles qui produisent le gaz et le pétrole de la france
Je me fiche éperdument des poissons et du blé de Dantzig et koenisberg, et encore plus du bois de breslau !

supescalade
NATO Vs CCCP ? ha non ça c'est plus tard

Enfin bon, ils peuvent bien faire ce qui leur fait plaisir. Pour ma part, faute de pouvoir compter sur un allié, je vais poursuivre comme objectif de réunir une puissance suffisante pour égaler france+angleterre+ groenland réunis. Je vais pouvoir je pense camper un peu sur mes nouvelles acquisitions, et on verra quand toute l'infrastructure sera construite si j'ai besoin d'envahir autre chose, et si c'est le cas, je viserais sans doute les pays des balkans : autriche, roumanie, bulgarie...

Mais j'aimerai mieux éviter car il n'y a pas de ressources intéressantes là-bas, hormis un pétrole en roumanie.

Récapitulatif des gros engins construits :
- Moi : un cuirassé "odin" et un ALVF "grosse berta"
- Anglais : deux ALVF "destructeur" et "renegade"
- Américain : deux cuirassés "RIMPAC" et "RIMPAC"
- Groenland : un cuirassé "phoque ta mère"
- Russe : un cuirassé "colombe"
- France : un cuirassé "In your face"
Je prépare un ALVF et un cuirassé, le groenland un cuirassé, le russe rien, et les autres je ne sais pas.

23h30
J'ai conquis les 4 provinces ukrainiennes qui m'intéressaient. Cette nuit mes artilleries vont réduire à néant les défenses des deux autres provinces ce qui devrait permettre au russe d'enfin en finir avec cette guerre qui s'éternise. L'ukraine est encore en train de contre-attaquer sur Kiev, et ils vont la reprendre une fois de plus... bref.
Maintenant, je vais consolider tout mon empire et regarder comment tout cela évolue. Ce sera le repos du guerrier.

31 ème jour

Mes artilleries en ukraine n'ont pas démoli les forts pendant la nuit oO il faut croire que c'était de très gros forts, lv 3-4 ? c'est dommage que je n'ai pas su leur lv avant, ainsi j'aurai pu déterminer un temps de destruction approximatif.

supjournal31
Jour 31

Mes espions en france et en angleterre m'ont rapporté des informations intéressante, bien que désagréables. En effet l'anglais tente de saboter mon chantier naval à Kotka ...
D'un autre côté, vu que je n'ai subis aucun sabotage jusque là je suppose :
- qu'il n'a pas beaucoup d'espion en mission
- qu'il vient de commencer
Car à raison de 20 k€ par espion + 2 à 4k€ par jour selon les missions, c'est vraiment cher (à titre de comparaison, un régiment de blindé coûte 10 k€, et cuirassé ou ALVF 50 k€ et 0 entretien)
Du coup j'ai mis mes 6 espions en défense pour ce jour-ci, 3 sur chacun de mes gros chantiers qui sont en train de fini un cuirassé et un ALVF, que je n'ai pas trop envie de voir sabotés.

sup31
Mon rapport d'espion

J'hésite sur le comportement à adopter vis à vis de ça.

Mes espions m'ont également rapporté la position de quelques troupes adverses, ainsi je sais maintenant que :
- Koenisberg a une garnison d'un moins 50 infanteries françaises et 100 anglaises
- Dantzig pareil mais avec deux artilleries en plus
- 100 français + un canon à Breslau
- 170 français, 50 anglais et 2 canons à Hambourg
- Un ALVF avec 2 soldats seulement à Hanovre.
- Deux soldats seulement à Berlin
Tout cela est très intéressant, car ça indique plusieurs choses. D'abord, il est définitivement illusoire d'espérer séparer ces ceux-là. S'il n'y avait pas de messages entre eux, on pourrait même légitimement se demander s'il ne s'agirait pas d'une triche au double compte joué par la même personne. Car le jeu du français est tout simplement incompréhensible. Il a tassé 75% de sont armée sur le territoire anglais, dans une "défense" improbable, sans doute convaincu par la parano de son collègue que mon attaque est imminente. Pour la peine, si je les attaque un jour, je commencerais par cet idiot là, en réduisant en cendre toute l'italie qu'il ne défend pas. Quant à leurs garnisons compactes dans les forts, ma foi, elles feraient des cibles parfaites pour ALVF.

L'anglais aussi, pour avoir massé ses troupes dans les forts que je ne compte pas attaquer, a du dégarnir tous les autres. Je suppose qu'il doit avoir 100 ou 200 infanteries bien tassées quand même à la pointe de l'angleterre, là où le français n'a sans doute rien envoyé. Le centre de l'angleterre est donc vide, tout comme berlin, les villes belges et le centre de la france. L'Histoire de la second guerre mondiale n'a pas dû être à leur programme d'étude : l'inutile ligne maginot, le blitz toussatoussa...

Inverness (pointe nord anglaise) est fortifiée avec un lv 5, excusez du peu. Ainsi l'anglais doit utiliser tout son argent et tout son métal à blinder ses forts partout. Tant mieux, c'est autant de matériaux non disponible pour construire des canons.
Le français lui par contre est en train de construire deux ALVF et un cuirassé. Du coup il n'a plus de fric, et le dit à l'anglais par MP, qui lui demandait sans doute de l'aide financière.

Le groenland continue sa très lente conquête du canada. Pas de progression depus hier. Je n'ai intercepté aucun message groenland - franglaisie ni en espionnant l'un ni l'autre. Je suppose donc qu'ils n'ont pas de rapports particuliers. Tant mieux.
L'amérique a attaqué le maroc, ayant fini la capture du sénégal, mais n'assure toujours pas bien ses arrières, et a perdu par rebellion une province sénégalaise qui a fait défection envers l'algérie. Je m'étonne qu'il continue à faire ce genre d'erreur. Ce n'est pourtant pas si compliqué de laisser 10 soldats en arrière pendant un jour, le temps que les troubles se calment.

J'ai réfléchi un moment au type de réaction que je pourrais avoir face aux manœuvres de l'anglais. Mais je n'en vois aucune qui puisse avoir le bon résultat (lui donner envie de s'agrandir en espagne). Idem pour le français, vu qu'il a massé toutes ses troupes dans la Hanse, il n'est plus capable d'attaquer qui que ce soit ailleurs. Ces deux-là ne se rendent pas compte qu'en étant immobiles, ils ont virtuellement perdu face à tous les autres qui gagnent de nouveaux territoires, et puisque leur position n'est pas basée sur un raisonnement rationnel, je ne peux même pas tenter de leur expliquer leur erreur. Du point de vue émotionnel, puisque je leur inspire une peur panique, impossible de discuter non plus. Je pense donc que je vais juste continuer à ne rien faire ni ne rien dire contre eux. Je vais quand même chasser leurs espions (faut pas déconner), mais ne dirais rien. Et je continuerai à m'agrandir, sans doute par l'autriche-hongrie. Si je fais ça, nul doute que le français va faire bouger ses troupes icon_lol mais il risque d'avoir du mal à choisir dans quelle province les mettre. Je le plains un peu en fait, parce s'il avait pris l'autriche lui-même la semaine dernière (ou l'espagne), il ne me craindrait plus aujourd'hui.

Ma future direction d'extension sera donc les balkans. Ce n'est pas la forme d'empire idéale (à cause de cette sotte histoire de distance à la capitale) mais bon, si j'attaque la franglaisie maintenant, je vais les vaincre, mais je vais devenir si faible à la fin de la bataille que je serais une proie très facile pour le groenland opportuniste ou l'américain tranquille.

ps : le russe a posté son cuirassé en mer du nord, près du cercle polaire. Il n'avais donc pas l'intention de lui faire faire le tour de l'europe pour l'envoyer en crimée. J'avoue que si c'est juste pour faire une vigie contre d'éventuels agresseurs sur ses ports du nord, ça fait cher la vigie. D'autant qu'en vision partagée avec moi, il voit ce qui se passe jusqu'aux abords de l'islande. Enfin bon, je me dis que si j'en ai besoin, peut-être pourrais-je négocier avec lui le rachat ou la location de ce navire. On verra.

31 ème jour

12h30
Le russe m'a envoyé plusieurs message de remerciement pour "ma grande sagesse" sourire3 et me dit que son cuirassé pourrait servir à défendre mes frontières au cas où. C'était donc bien un simple investissement de précaution.

supjournal32
Jour 32

L'américain a repris sa province qui avait fait défection à l'algérie en... envahissant l'algérie. Il se retrouve donc actuellement en guerre contre 5 pays, c'est à dire un malus de moral de -25 sur chaque province (un fort donne un bonus de 5, une usine 2... -25 c'est absolument énorme). Vu la distance où se trouvent ses provinces africaines par rapport à sa capitale, je crois qu'il va avoir bcp de mal à remonter leur moral. Tant mieux, moins vite sa puissance monte, plus ça me donne de temps pour régler mes problèmes frontaliers.

L'anglais a terminé un navire, nommé "guerrier". La franglaisie a donc actuellement 2 ALVF et 2 navires, le double de moi. Je termine les miens ce soir, mais ça veut dire qu'il faut que je maintienne le même rythme de production (normalement eux ne le pourront pas).

32ème jour 0h00

L'américain a fait un ALVF, nommé "destroy". Comme il a déclaré trop de guerre en même temps, le moral de ses provinces commence à baisser, et celui des ses nouvelles conquêtes ne monte pas, produisant de nouvelles révoltes.

L'anglais a posté son cuirassé au large de l'écosse, bêtement en plein dans le champs de vision de ma vigie. Le français a monté une vigie en mer au large d'Hambourg : sérieusement je ne sais pas combien ces deux-là on posté de pelos en mer, mais si la densité est identique dans l'atlantique ça doit faire au moins 20 ou 30 gus gaspillés pour rien, quand 4 ou 5 auraient suffit à voir la même chose.

Le moral des provinces française a baissé de manière très nette, et il n'y a pas d'explication a priori. Il n'est en guerre avec personne, pour que ça soit dû à de l'espionnage il faudrait que quelqu'un lui ai balancé au moins 15 espions, peu probable, donc la seule explication plausible que je vois c'est... la pénurie de ressources ! hahaha icon_lol ! il a tellement vidé ses stocks pour lancer la construction de cuirassé et d'ALVF qu'il n'en a plus assez pour alimenter sa population.

Je me demande bien jusqu'à quels sommets d’absurdités ces deux-là vont encore pouvoir aller.

De mon côté, le moral remonte partout, ma nouvelle frontière en prusse termine de grosses fortifications, et mon chemin de fer est en bonne voie de rallier le bas de la pologne. Ma production de charbon et de gaz n'a jamais été aussi haute et se rapproche petit à petit de zéro. Demain, j'ai bon espoir que mes déficits seront enfin comblés. Entre temps, je continue d'acheter du charbon, à bas prix pour 3 € la T, alors que je vend du grain à 3.5 icon_lol (et je suis presque sûr que les acheteurs de ce grain, qui font monter les cours, sont les deux lascars de la franglaisie xD ).

Bref, tout baigne. Je vais continuer à renforcer mes acquis toute cette journée, et j'espère pouvoir relancer la production d'un nouvel ALVF et d'un nouveau navire dès la fin de la production actuelle. Mon idéal serait que je puisse fabriquer un de chaque en continu, sans devoir réduire pour autant la construction de nouvelles infrastructures. Et ça me semble bien parti maintenant que le gros rush de conso de métaux pour faire des forts dans mes nouvelles conquêtes est terminé.

J'ai vraiment bien fait d'absorber la lituanie. Je visais juste un pétrole supplémentaire, mais la production de grains totalement démentielle des provinces biélorusses me permet de vendre ça en masse, et d'alimenter des casernes partout pour sortir des infanteries plus vite, chose que je n'avais pas du tout anticipé.

10h00
L'algérie reconquiert du terrain sur l'américain. Le moral groenlandais est toujours extrêmement bas malgré le fait qu'il ai capturé la capitale ennemie (lui aussi est en guerre contre 3 nations : canada du nord sa cible actuelle, mais danemark depuis le début, et terre neuve, dont il ne reste pourtant qu'une province qu'il serait facile de prendre pour en finir).
Au score je creuse l'écart avec tout le monde, et en puissance militaire, je regagne du terrain aussi sur la franglaisie (moi 15%, eux 11 + 8).

Enfin j'ai la confirmation que les ALVF tirent bien plus loin que leur vision. Il faut donc les coupler avec des éclaireurs pour bénéficier au mieux de leur portée.

Personne n'a encore marqué son appréciation pour cet article. Soyez le premier !

Les derniers commentaires

Cerbère des Portes de la Fiction Dragoris il y a plus de 2 ans

Oui c'est sûr pour la Lituanie, au moins il m'a soutenu contre le Grec, je m'en fiche qu'il me grignote quelques territoires. Effectivement avec le Suédois tu es toujours partagé entre l'envahir ou non. Il était pratique au début, et puis sur la fin il m'encombre. En plus, on était en partage de carte, ça doit faire deux fois que je lui renvoie la proposition, car chaque fois qu'il se déconnecte l'IA qui le remplace arrête ce partage.

Économiquement ça va, je fais toujours attention à construire du fort lvl 2 partout pour que le moral soit à 100%, mais je suis toujours en rade de fer... Plus personne ne propose la vente de fer d'ailleurs, tellement tout le monde en a besoin. Plus que le pétrole.

Capture d’écran 2014-05-02 à 17.14.55

Au niveau de l'argent, je me suis refait grâce à la capture de plusieurs capitale : Syrie, puis Arabie, puis Libye puis France, ce qui a également boosté mon moral.

On est très peu encore en vie, du coup au niveau de la bourse ça devient très fade : plus grand monde n'achète ou ne vend. Du coup je pense que je vais un peu maintenir l'équilibre pour ne pas avoir à acheter. Ma capitale est actuellement à Budapest (j'en ai changé deux fois). L'Américain, lui, n'a même pas changé sa capitale, c'est toujours à côté de la Floride... Le pire, c'est qu'il ne construit aucun fort, donc il se retrouve avec un moral autour de 80%, mais il a fait du chemin de fer partout. En Europe, ses provinces mettent parfois trois jours pour arrêter d'être en révolte.

Mais je trouve que ça craint d'être Américain dans ces parties, je le plains. Pour avoir pu le tester, c'est très fade : très peu de diplomatie car tu as soit un, soit deux voisins, et encore faut-il qu'il y en ait qui ne partent pas en cours de route... Ensuite, quand tu as conquis l'Amérique, dès que tu veux t'installer en Europe, tu te prends dans le moral au minimum -30 dans les dents à cause de l'éloignement de la capitale.

Capture d’écran 2014-05-02 à 17.21.36
Le bleu grec se confond un peu avec mon bleu à moi. Dans l'ensemble, je possède quasiment toute l'Espagne, deux provinces françaises, la moitié de l'Allemagne, tous les pays nordiques et la Grande Bretagne.

J'ai dû déplacer ma capitale dans le Finistère espagnol icon_lol

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans

ça montre bien que se faire des alliés voisins n'est pas le meilleur plan sur le long terme.

Étrange pour le lybien mais bon, tout le monde ne voit pas les évidences.

Un lituanien opportuniste, c'est toujours mieux qu'un type qui ne joue pas du tout comme le suédois, où tu te demande sans cesse "bon, je le capture ou pas ? sweat2 "

T'es pas un peu à la rue économiquement avec toutes ces provinces ? ça donne quoi ta carte de moral ?

Cerbère des Portes de la Fiction Dragoris il y a plus de 2 ans , modifié il y a plus de 2 ans

Pour la suite de l'histoire, j'ai donc imposé un ultimatum au libyen, qui visiblement jauge très mal la situation. Je lui ai dit que soit il déclarait la guerre à l'Américain, même sans envoyer de troupes, soit il se faisait attaquer par mes troupes à proximité.

Il a trainé... Je lui ai laissé un délai supplémentaire en attendant une réponse, qui fut finalement négative : non, il n'allait pas déclarer la guerre à l'Américain. J'ai tenté de le raisonner, de lui faire comprendre que j'étais à ses portes, que c'est la mort s'il n'obéissait pas, mais rien n'y faisait.

Et donc je lui ai déclaré la guerre. Son pays était vide de troupes : il a tout regroupé à l'ouest, face aux Algériens à qui il a déclaré la guerre. J'ai l'impression qu'il ne croyait pas vraiment que j'allais l'attaquer. Résultat : il ne m'a fallu que deux jours pour envahir 20 provinces, l'équivalent de deux nations de départ. Il a finalement mis tous ses hommes (150 unités) dans une ville, que j'ai bombardé avec neuf artilleries : un massacre. Dans un dernier baroud d'honneur, il a lancé ses 90 dernières unités démoralisées contre mes 100 000 hommes qui attendaient devant. La bataille suit actuellement son cours, mais d'ici cet après-midi ce devrait être fini.

Capture d’écran 2014-05-02 à 12.29.10

J'ai décidé dans le même temps, avec mon allié allemand, d'attaquer la France, qui était devenu inutile. Il faut dire que l'Américain a conclu une paix blanche avec l'IA. Autant avaler ce gros morceau. Ce fut rapide également : avec toutes nos troupes sur place, l'Allemand et moi avons démantelé tout cela en deux jours. Résultat : mon score a grimpé de 100 points d'un coup.

Enfin, l'Américain s'est dit que pour avancer, il lui fallait attaquer l'Algérie orientale, ce qu'il a fait. Après avoir pris trois provinces, mes troupes l'empêchent de progresser comme il le voudrait, il faut dire que j'ai deux ALVF qui couvre la majorité des territoires de l'ouest. Il ne peut quasiment plus faire un pas de plus sans se faire intensément bombarder. Et j'attends que mes troupes en Libye fasse jonction, probablement demain matin. J'aurai alors plus de 400 unités de soldats, 13 artilleries et deux tanks, soutenus par deux ALVF.

Capture d’écran 2014-05-02 à 12.26.05

Comme vous pouvez le constater, le Lituanien opportuniste se greffe à mes conquêtes pour attraper quelques morceaux ici et là.

Quant au Suédois, il a été un boulet jusqu'au bout : il n'a déclaré la guerre à personne, est toujours resté neutre, s'est déco de temps en temps, bref il ne m'a été d'aucune utilité. À part peut-être de laisser poser mes ALVF dans son territoire.

Globalement, on sent que c'est la fin de la partie : on n'essaye plus vraiment de détruire l'autre, on veut grappiller ce qui est encore neutre pour se faire le maximum de points avant que je n'atteigne les 1000 points.

Capture d’écran 2014-05-02 à 12.43.29
Le score

Cerbère des Portes de la Fiction Dragoris il y a plus de 2 ans , modifié il y a plus de 2 ans

L'Allemand a publié un mot comme quoi il trouvait cette partie intéressante, et l'Américain a suivi :

Capture d’écran 2014-04-25 à 14.08.56

Je viens de voir que l'Américain a envoyé 50 unités en Afrique pour me contrer, j'ai un peu moins... Mais il va plus me retarder qu'autre chose en fait, car comme j'ai de l'artillerie et pas lui Smile

J'attends de voir la réaction du lybien, qui n'a pas l'air de se connecter souvent, mais si je devais faire un profil, je dirais que c'est typiquement le joueur qui par orgueil va me déclarer la guerre par principe, et va quitter la partie dès que j'aurais pris sa capitale. C'est un peu emmerdant de pouvoir quitter comme ça en faisant chier tout le monde, juste parce que. Un des joueurs dans ma partie américaine a fait cela, l'austro-hongrois je crois, a déclaré la guerre à tout le monde avant de ragequit, et comme il a fallu plusieurs jours pour le finir, toutes les nations se sont coltinées le malus. 

Sinon pour les nouveaux territoires, ce sont davantage des poids en fait. Ils me coûtent plus cher à entretenir qu'autre chose, à cause du malus dû à l'éloignement de la capitale.

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans , modifié il y a plus de 2 ans

C'est le cas typique du joueur qui a peur, mais plutôt que de cirer les pompes du plus fort il préfère se la ramener comme s'il en avait les moyens. Ignorance ? sweat2

En plus vu la situation actuelle, dans ta partie c'est toi qui gagne, ou c'est l'amérique, mais tous les autres poux sont largués. Donc ils doivent choisir d'assister le bon... ou se liguer tous que le plus faible des deux gros. C'est un peu ce qu'ils ont fait pour tes alliés, mais vu qu'ils te laissent prendre les territoires, ils te renforcent plus qu'ils ne se renforcent ce qui creuse encore l'écart et les éloigne d'autant plus d'une éventuelle victoire.

Mais le lybien, que peut-il espérer à ce stade, sinon qu'on le laisse survivre ? icon_razz

ps : l'américain ne commence pas à rager ? parce qu'il y aurait de quoi ! icon_lol

Cerbère des Portes de la Fiction Dragoris il y a plus de 2 ans , modifié il y a plus de 2 ans

Le sabotage c'est quand même très aléatoire, déjà le tour d'avant sur huit trois ont été capturé, ça fait cher à la fin.

Même si je parviens à faufiler une bonne armée à travers les navires (ce qui est possible), ce serait trop difficile de débarquer ensuite, l'expérience allemande me l'a bien montrée : trois gus qui éradiquent 70 unités, si je retente en Amérique ce sera le même fiasco.

Sinon la reconquista est sur la bonne voie.

Capture d’écran 2014-04-25 à 11.40.58
Capture d’écran 2014-04-25 à 11.42.23
Capture d’écran 2014-04-25 à 11.42.48

***

Sinon le libyen m'a encore contacté de façon désagréable. Je ne vois pas comment il pourrait se sentir en position de force contre moi, pense-t-il que je n'ai plus aucune troupe à lui envoyer ?

Capture d’écran 2014-04-25 à 11.43.10

Faut dire aussi, il ne le sait peut-être pas mais je l'ai encerclé, et s'il me déclare la guerre en quelques heures j'aurais dévasté son pays.

Capture d’écran 2014-04-25 à 11.44.29

J'ai un ALVF en terre arabe icon_lol

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans

Dans ce cas, peut-être devrais-tu tenter du sabotage en masse sur ses usines, histoire de le retarder assez pour que vous ayez l'avantage en nombre de navire et puissiez éradiquer sa flotte.

Cerbère des Portes de la Fiction Dragoris il y a plus de 2 ans

Tout le nord est blindé de troupes en attente de traverser l'atlantique, mais le sud est assez vide... J'ai pensé à l'attaquer, mais j'ai besoin de partir avec une armée conséquente et à partir d'une province plutôt avancée en mer, car il a pas mal de navires qui patrouillent ici et là.

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans

ça fait un joyeux bordel et ça sent quand même le roussi pour l'amérique, mais pour le vaincre il faudrait faire plus que latter ses troupes en europe de l'ouest : il faut envoyer des armées pourrir ses usines chez lui. Son pays est certainement totalement vide.

Cerbère des Portes de la Fiction Dragoris il y a plus de 2 ans , modifié il y a plus de 2 ans

La partie avec la Finlande s'annonce très intéressante. L'Américain semblait difficile à vaincre, presque impossible à stopper : il a conquis toute l'Afrique française, puis toute l'Angleterre.

Capture d’écran 2014-04-24 à 11.42.31

Trois navires au nord, trois navires au sud, donc difficile à contrer, sauf avec des ALVF, mais loin de chez moi...

Les batailles ont lieu en trois endroits : Espagne, Afrique, Angleterre.

Capture d’écran 2014-04-24 à 11.36.21

C'est en Espagne que l'Américain a concentré l'essentiel de ses troupes : Neuf artilleries et une centaine d'unités de soldats. Néanmoins, comme vous pouvez le voir, deux éléments ont joué en notre faveur : premièrement, l'Allemand, l'une des rares fois où il s'est connecté, a envoyé la quasi-totalité de son armée en Espagne. Et pendant son absence, elle a rencontré une plus petite armée. La victoire allemande et l'annihilation américaine semble presque acquise... Seule ombre au tableau, l'un des navires américains semblent s'approcher pour soutenir leur armée. À voir comment cela évolue.

Deuxièmement, j'ai réussi pendant la nuit à faire passer deux ALVF au nord de la méditerranée, le long des côtes française, à quelques millimètres de la détection du navire américain non loin. Ces ALVF ont pu débarquer à Marseille en utilisant les chemins de fer, et soutiennent à présent l'armée allemande.

J'en ai également profité pour envoyer une petite armée de 25 unités prendre les territoires, histoire de refaire baisser le moral de tout cela s'ils sont repris. Et sinon, ils iront, j'espère, rejoindre la France sans garnison.

Capture d’écran 2014-04-24 à 11.35.48

En Afrique, mes troupes ont débarqué un jour plus tôt et s'apprêtent à pénétrer dans le territoire Américain. L'armée ennemie y est presque absente : pas d'artillerie, quelques maigres troupes (peut-être 30 ou 40 unités dispersées), et deux ALVF qui protègent toute la côte nord de l'Afrique, autrement dit je passe par le sud pour les contourner et tout saccager.

Capture d’écran 2014-04-24 à 11.36.34

Enfin, en Angleterre, l'ALVF allemand empêche tout débarquement sur les côtes du continent et éloigne les navires ennemis, mais 150 unités américaines sont prêtes à repousser tout intrus. Néanmoins, j'y ai envoyé une petite armée avec deux artilleries pour reconquérir et frapper fort. D'autre part, j'ai un navire en approche qui est prêt à bombarder si possible avant un quelconque repli.

Je dois dire que j'ai eu chaud à ce niveau, car l'Écosse est bardé d'un chemin de fer, et il se trouve que mes espions ont repéré l'arrivée imminente d'un ALVF par la mer. J'ai envoyé de suite un navire l'intercepter. L'ALVF a fait demi-tour le matin, et s'en est suivie une course-poursuite pendant toute la journée, pendant laquelle l'ALVF a dû faire de la marche forcée. À minuit, au moment de me coucher, je n'ai pas pu l'intercepter finalement, car des troupes sont arrivées en renfort, mais l'ALVF a dû tout de même débarquer à Corner Brrok, au large du Canada. Résultat : sans ALVF, l'Angleterre est sans doute perdue pour l'Américain.

En ce qui concerne mes alliés, l'Allemand n'a pas grand chose comme puissance à part un ALVF et un navire, mais ses nombreuses troupes sont précieuses en Espagne. Dommage qu'il ne se connecte pas beaucoup.

La Suède s'est dite prête à intervenir, mais finalement tout ce qui l'intéresse est d'attaquer le Groenland.

La Lithuanie ne s'est pas connectée pendant quelques jours, puis a envoyé une maigre armée en Angleterre.

Enfin, la Libye s'est finalement dite neutre, mais elle a été retournée après une diplomatie active de l'Américain, qui m'a fait passé pour l'envahisseur. Elle m'a même menacé de me déclarer la guerre si je continuais mon expansion par le moyen-orient (j'ai souri intérieurement, la Libye ne possède RIEN. Pas d'ALVF, pas de navire, pas d'industrie pratiquement, elle ne possède que 250 troupes et deux artilleries. Et en plus, elle laisse la quasi-totalité de ses côtes sans troupes).

Capture d’écran 2014-04-24 à 12.02.33

Mais ce qui est sans doute le pire, c'est que suite à sa menace, et pour être sûr qu'aucune information sur mes troupes ne filtre, j'ai désactivé le partage de cartes pour moi... Mais lui a oublié ou n'a pas compris qu'il fallait le faire également sourire3

Le joueur a exigé que je le laisse conquérir au moins l'Italie, et par la suite la France, sinon il allait demander de l'aide à l'Américain. Il a sans doute pensé que j'en avais peur... Je lui ai cordialement répondu que je lui avais déjà proposé la totalité de l'Afrique pour lui, et l'Europe pour moi, et qu'il était hors de question qu'il n'attaque l'Italie, ou c'était la guerre immédiate. J'ai trop besoin que l'Italie reste française pour que mes hommes arrivent tranquillement en Espagne, et bloquent les Américains.

Le joueur libyen en est finalement resté là et vient de déclarer la guerre à l'Arabie.

Ce que je compte faire, lorsque j'aurais conquis la Syrie (ce qui devrait se finir aujourd'hui), je vais lui lancer un ultimatum : soit il déclare la guerre à l'Américain, même s'il ne le combat pas (juste pour le malus de moral), soit je lui prend de suite la capitale icon_lol

S'il accepte (ce qu'il sera obligé de faire, à moins d'être suicidaire, ce qu'il est sans doute), l'Américain sera alors en guerre contre 5 nations : la France, l'Allemagne, la Lituanie, la Libye et moi.

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans

C'est clair que la diplo c'est puissant, d'autant plus que les aspects tactiques sont très rudimentaires. Mais même l'espionnage de renseignement, c'est ultra-utile, et je ne sais pas si toi ils en font plus que mes adversaires, mais dans ma partie ils n'ont pratiquement pas utilisé l'espionnage *_*
Alors que c'est ce que je disais à l'américain à la fin : ce qui compte c'est pas tant d'avoir plein de troupes, que de les avoir au bon endroit au bon moment. Et pour faire ça, il faut avoir des informations.

Mais quelques fois les joueurs te voient comme une menace si tu es à la fois puissant et que tu fais de la diplo, car ça leur fait peur et se liguent contre toi. La plus élémentaire logique de maths voudrait qu'au contraire, on cherche à s'allier avec le type le plus fort contre les faibles, plutôt que l'inverse, mais bon...

Mais sinon dans ta partie finlande, tu disais que le français a quitté ? oO il lui reste plein de trucs pourtant. Attaqué par l'amérique, il aurait du chercher de l'aide à l'Est avant de déclarer forfait. D'autant que vu la carte, il aurait forcément trouvé de l'aide à l'Est, car les autres nations n'auraient pas pu sérieusement laisser l'amérique absorber la france, l'italie et l'espagne. L'afrique du nord, passe encore, mais poser le pied en europe c'est l'autoroute vers la victoire pour un américain.
C'est dommage quand même pour le suédois, c'est un boulet là. L'idéal aurait été que tu le fasse se faire manger par un de tes "vassaux", par ex la lituanie histoire qu'elle devienne assez forte pour servir à quelque chose.

Tu a envisagé la possibilité de vendre ou échanger des provinces histoire d'avoir un territoire plus uniforme ? Sinon tu pourrais carrément tenter d'acheter la suède icon_lol en essayant de persuader le joueur que pour lui continuer la partie ne mènera pas à grand chose, et que s'il accepte cette fusion honorable, tu lui revaudra dans une autre partie (les promesses n'engagent que ceux qui y croient icon_razz )
Vu qu'on peut tout échanger moi j'aurais bien tenté de devenir une nation mercenaire si je n'avais pas été le plus puissant. Dire au journal que je peut construire des troupes et les vendre au plus offrant, mais tout en restant neutre dans les conflits. Y'avait une guilde de marchands qui jouaient comme ça dans daifen. Si tu joue bien, comme tu ne menace plus personne et qu'au contraire ton existence peut être utile à tout le monde, tu peux réussir à construire une solide économie vu que tu ne gaspille pas tes ressources dans une course aux armement inutiles, vu que les tiens tu les revend. Et ainsi réduire l'écart de puissance avec ceux qui bastonnent (surtout s'ils ragent quittent rapidement et te laisse quelques miettes faciles à prendre)

Cerbère des Portes de la Fiction Dragoris il y a plus de 2 ans

Oui, l'Autriche c'est bizarre que personne ne s'y soit intéressé, pourtant il suffisait de s'y mettre au moins à deux et c'était plié. Mais il aurait fallu pour ça utiliser la communication.

Je me rends vraiment compte à quel point la diplomatie, ça compte. En fait j'applique les conseils que tu donnais sur Scrambled Nations, et je suis stupéfait de voir à quel point les gens sont "manipulables". Ce n'est pas négatif, c'est juste que comme ils utilisent très peu les messages, du coup comme il n'y a aucun contact entre personne, les joueurs voient tout le monde comme une menace potentielle (car ils sont incapables de savoir ce que les autres font et ce qu'ils pensent). Du coup, quand moi je viens, aimable, s'exprimant convenablement (parfois certains ne savent même pas écrire des phrases sensées), proposant une alliance, ou une coalition, ça fonctionne très facilement. À leurs yeux, le fait que je sois accessible et que je communique efface complètement la menace que je peux être étant donné ma puissance et mon étendue.

Pour moi, c'est devenu incroyable quand l'Américain est arrivé en Afrique dans cette partie. Voilà où l'on en est aujourd'hui :

Capture d’écran 2014-04-17 à 14.08.18
Capture d’écran 2014-04-17 à 14.08.29

On voit clairement que je domine la partie en nombre de points, et la donnée "les armées les plus puissantes", pas très efficace comme information, n'était pas là les autres jours. À part en armée officiellement donc, je domine tout : les points la production de ressources, et je suis LA puissance européenne. Le premier autre ALVF que j'ai vu de la partie est arrivé en Allemagne hier, et visiblement ça lui a arraché la gueule.

Bref, l'Américain a simplement pointé le bout de son nez en France, et comme il n'a communiqué avec personne, c'est devenu l'envahisseur naturellement. Et moi, alors que j'ai attaqué dans le dos l'Allemand, que j'ai lancé une offensive massive en Grèce pendant la nuit, qui était allié au lybien, et fait retourner sa veste au Lituanien, hé bien moi, je mène la coalition contre l'Américain. Dans ma tête, c'est insensé : tous les joueurs se sont alliés contre l'Américain, et moi tout le monde me parle comme si j'étais le gentil qui veut aider icon_lol

Dans une autre partie que j'ai essayé, où cette fois c'est moi l'Américain du sud, voilà où on en est :

Capture d’écran 2014-04-17 à 14.15.42

L'Algérien occidental, en vert, et le Suédois, en violet, étaient alliés. Hé bien j'ai réussi à créer une méga-alliance pour les détruire. Et tout le monde m'a suivi. Faut dire aussi que les deux zigotos l'ont un peu cherché, vu qu'ils pavoisaient sur le journal en disant "la France et l'Allemagne ont osé s'attaquer à nous, on est les plus forts, ha ha craignez-nous..."

Tout ça pour dire que la diplomatie c'est vraiment puissant.

J'ai eu le temps de réfléchir au problème et j'ai une théorie. En tant que joueur de stratégie, on est très souvent amené à jouer contre l'IA, qui ne s'embarrasse pas de ce genre de choses. Et par nature, l'IA est non seulement bizarre, mais souvent illogique : on ne comprend pas pourquoi parfois elle nous déclare la guerre, sans raison. Du coup les joueurs de stratégie sont peut-être moins enclins à communiquer car ils n'ont pas l'habitude de le faire, et voient les autres nations comme des IA illogiques ou ambitieux.

Quant à la raison pour laquelle ils ont tendance à ragequit, c'est peut-être dû au fait que dans une partie solo, tu peux charger si tu te fais trop pourrir.

Pour la Russie, je voulais absolument plus de fer et de bois, dont je manquais cruellement, et les quelques maigres provinces qui en produisent ne m'ont pas semblé avoir changé la donne en quoi que ce soit. En fait, j'ai eu l'impression d'être un peu plus puissant, mais ça ne m'a pas semblé flagrant sweat2

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans

Ha, joli la trève initiale avec l'allemagne. Je n'ai pas réussi à conclure de tels accords sur ma partie ils tenaient tous à faire des clash de titan. sweat2

Les avlf ce n'est pas un manque de précision, mais de puissance. ça ne fait que l'équivalent de deux artilleries, c'est bien mais sans plus. En revanche si tu en cumule deux voire trois là ça change la donne.

C'est un peu étrange que personne ne se soit intéressé à l'autriche avant toi : que ce soit allemagne, grèce ou même france, c'était un territoire facile pour eux.

Ta partie semble assez intéressante même s'il n'y a plus beaucoup de joueurs non plus, et qu'ils ont la déco rageuse facile :/

C'est dommage je pense que c'est un peu lié au manque de stratégie, car s'ils n'envoyaient pas toutes leurs troupes d'un coup, ils n'auraient pas l'impression d'avoir perdu s'ils perdent la première bataille ?

Au niveau ressources, ça donne quoi en ayant absorbé la russie ? je me demandais dans ma partie.

Cerbère des Portes de la Fiction Dragoris il y a plus de 2 ans

Je vais raconter rapidement ma partie parce que mon but n'était pas d'en faire le récit, et donc il manque beaucoup d'images, et je n'ai pas tout noté.

Je commence donc avec la Finlande.

supremacy-1914
La situation initiale de la partie

À peine en place, je contacte la Russie (vert) pour attaquer ensemble la Russie du Nord (bleu ciel). Je trouve que géographiquement c'est plus intéressant que d'attaquer la Russie et d'avoir une bande de terre au milieu.

J'envoie également un message de paix à la Suède et la Norvège, pour être sûr que l'on ne s'attaque pas de suite.

Dans le même temps, je réunis la majeure partie de mon armée dans le sud pour attaquer la Livonie, une nation IA de trois provinces facile à vaincre.

Seule la Suède me répond plutôt rapidement, il me propose un échange de cartes, qui est une sorte d'alliance très solide, donc tant mieux, mais je n'ai aucun retour de la Russie et de la Norvège. Pas grave, j'envoie mon armée en Livonie. Elle se fait latter en peu de temps, mais la Lituanie en profite pour s'accaparer le territoire le plus au sud. Je ne gagne donc que deux provinces, mais c'est mieux que mes voisins.

Après deux jours, il s'avère que la Russie (vert) et la Norvège (bleu foncé) sont deux nations abandonnées par leur joueur respectif, donc des proies faciles. La Suède envoie de suite des troupes contre la Norvège, et je m'empresse de faire pareil au nord, c'est ainsi que je prends possession de trois provinces supplémentaires, mais la Suède en prend six quand même. Bon, c'est un allié. L'Anglais est venu se greffer et possède une tête de pont en bout de terre. C'est presque insultant pour le Suédois, qui ne pipe pas mot.

Comme la Russie est désormais une IA, mais pas la Russie du nord, du coup je contacte celle-ci pour attaquer ensemble ce gros morceau. Et je me précipite parce que quand même, j'aimerais prendre de l'avance.

Milieu
Deux territoires supplémentaires pour la Finlande, à la fin de la campagne de Russie.

La Russie du nord ainsi que la Lituanie finissent par me demander une alliance style échange de cartes. Pourquoi pas, je suis ainsi sûr de ne pas me faire attaquer en traître par un voisin. Mais dans le même temps, je n'ai plus beaucoup de cibles.

Chose stupéfiante, le Grec a conquis en un temps record la Bulgarie, puis la Roumanie, puis l'Ukraine, jusqu'à ce que son territoire s'étende en seulement deux jours en une longue bande de terre jusqu'aux portes de la Russie. La France, quant à elle, a conquis l'Italie rapidement.

L'attaque de la Russie m'a permis d'avoir accès au pétrole, mais j'ai commencé à stagner en nombre de territoires, tandis que certains de mes voisins ont pu s'agrandir. Et donc j'ai décidé que j'allais attaquer... l'Allemagne. Son armée était en effet occupée en Belgique, donc de l'autre côté.

J'ai lancé une attaque nocturne, mais au petit matin le débarquement a lamentablement échoué. J'ai tout de même pu conquérir un territoire tout au bout, à l'est de Dantzig.

Capture d’écran 2014-03-22 à 08.00.38
Koenigsberg est à la Finlande en une nuit.

L'armée allemande toujours occupée à l'ouest, et moi n'ayant plus les effectifs pour conquérir beaucoup de territoires sans que ça ne dure éternellement, nous avons conclu une trêve. Bon, Koenigsberg produit du poisson, qui n'est pas une denrée très rare dans le monde, mais c'est une bonne tête de pont pour envahir la Pologne. J'ai aussitôt lancé mes troupes dessus. Les autres requins ont reniflé l'odeur du sang et se sont empressés d'en prendre une bouchée.

Capture d’écran 2014-03-30 à 00.02.36
Une terre enclavée. Notez le grec, en bleu, qui est parti loin tout de même.

Une fois la campagne de Pologne terminée, il s'est avéré que mon allié de Russie du nord a fait défection et ne joue plus. Pas de problème, j'incite la Lituanie (en vert) à m'aider à l'absorber. C'est un sacré morceau, n'oublions pas qu'il a ses dix territoires de départ, ainsi que les sept ou huit de la Russie au départ.

Capture d’écran 2014-03-26 à 12.02.57
Dans le monde, la France est la troisième puissance grâce à l'intégration de l'Italie puis de l'Espagne. la Grèce et moi nous partageons les premières et deuxièmes places en fonction des jours. Mais je me sens avantagé par rapport à lui, car mon pays est un gros bloc, au pire je peux perdre une bande de terre. Quant à lui, il n'a qu'une large bande de terre, et semble n'avoir aucun allié.
Capture d’écran 2014-03-30 à 19.48.58
Quelques jours après l'opération Barbarossa, mais avec une meilleure fin. Le Russe est en passe d'être dévoré.

 Puis il s'est passé quelque chose alors que je finissais le Russe. L'Allemand s'est dit qu'il était temps d'aller chercher le Suédois, qui était pourtant actif (du moins fait semblant), mais qu'il croyait inactif. Il envoie une sacré armée avec une artillerie et 150 unités.

Capture d’écran 2014-03-28 à 15.49.57
Les Allemands partent vers la Suède.

J'envoie un message à mon allié pour le prévenir. J'admets qu'il est tentant de s'accaparer de la Suède à deux. Il se trouve en plus que la Suède possède tous ses effectifs dans le sud, y compris deux artilleries, et quasiment rien dans le nord. L'Allemand en aurait pour fort longtemps pour tout raser et prendre quelques provinces, au prix de lourdes pertes, alors que moi je pourrais prendre les deux tiers sans effort. Mais bon, je suis quand même pas salaud.

Du coup je demande au Suédois ce qu'il compte faire, et lui demande en plus des ressources en bois et fer pour augmenter ma production et défaire l'Allemand (en fait c'est plus une sorte d'impôt pour sa protection, mais je ne sais pas s'il s'en est rendu compte). Dans le même temps, j'envoie un message à l'Allemand, légèrement menaçant, pour lui dire que la Suède est mon alliée et que je n'accepterai pas une attaque de sa part. Je mobilise même mes troupes aux frontières pour qu'il comprenne que j'ai les moyens.

À propos de l'Allemand : bizarrement, le joueur semble avoir une confiance totale en moi. Je me suis accaparé d'un bout de terre à lui de façon traitre, pendant la nuit, et pourtant il ne semble avoir aucune rancœur, car il ne met quasiment aucune troupe sur nos frontières communes. Impensable. Franchement, c'est quasiment un appel à se faire envahir, et sa production est trop faible pour être d'une quelconque menace.

À propos de la Suède : le joueur semble se connecter une fois par jour, et encore, juste histoire de. Il ne fait quasiment rien pour passer des ordres. Il n'attaque même pas avec son artillerie le bout de terre de l'Anglais qui s'est pourtant déconnecté.

Bref, l'Allemand rebrousse chemin en me disant qu'il pensait le joueur absent, et comme je lui ai suggéré d'envoyer ses troupes vers l'Anglais déconnecté, il a commencé à le faire.

Sauf que moi je prépare mes troupes. Comme la quasi-totalité de l'armée est occupée en mer, je me demande si je ne vais quand même pas me diriger vers Berlin (je sais que l'Allemagne est alliée à la France grâce à mes espions, mais elle est trop loin pour faire quoi que ce soit avant qu'il ne soit trop tard, et en plus la France s'occupe de l'Espagne). Mais l'Allemand commence à rebrousser chemin et revenir vers le continent. Et comme j'ai des artilleries en place pas loin, je me dis que je vais aller attaquer l'Empire austro-hongrois plutôt, au sud.

Je me rue vers l'Empire austro-hongrois, mes pertes grimpent, mais je parviens à progresser. L'Allemand attend patiemment que l'armée austro-hongroise se casse les dents contre moi et envahit tranquillement des villes vides, ce qui est insupportables. Le Grec n'est pas en reste car il envoie également ce qu'il a, c'est-à-dire plus que moi !

Capture d’écran 2014-04-01 à 17.50.27

Au final, je me retrouve avec une bande de terre jusqu'à la méditerranée, ce qui est vraiment un comble.

Capture d’écran 2014-04-03 à 14.52.33

À nouveau, je me retrouve coincé entre trois alliés (Allemagne faible, Lituanie faible, Suède moyenne), et un concurrent fort, avec qui je me partage la première place : la Grèce. Bon bah la cible est toute désignée, hein sourire3

J'essaie d'emmener avec moi l'Allemagne, mais elle est réticente et ne veut pas bouger. Et j'hésite à demander à la Lituanie : elle est déjà alliée à la Grèce, comment être sûr qu'elle ne va pas le suivre plutôt que moi ? Mais la Lituanie est très faible, et elle ne pourrait pas résister longtemps contre moi, j'ai en tout trois ALVF + quelques artilleries éparses, et elle n'a comme machines que deux artilleries et un tank.Et elle est prise en sandwich.

À minuit, mes espions me disent que l'une des provinces a commencé la production d'un ALVF. Ni une, ni deux, j'envoie tous mes espions tenter de saboter la production, et je tente le tout pour le tout : je lance une attaque en plein milieu de la nuit contre la Grèce.

Dans ma précipitation, rien n'est prêt vraiment : mon but est avant tout de saboter sa production et conquérir ses provinces à usines pour l'emmerder. Je lance également une grosse offensive contre sa capitale, espérant qu'il n'a pas grand chose.

Les résultats ne sont vraiment pas terribles : au sud, mes troupes ont réussi à atteindre toutes les provinces contenant des usines, mais à part annuler la production de deux artilleries, impossible de détruire les bâtiments. Les provinces saccagées reviennent en peu de temps à mon ennemi grec.

C'est la première fois que j'utilisais des ALVF, et j'espérais vraiment que ce soit efficace. Mais en fait pas du tout, c'est très peu précis, le seul avantage est que ça tire de très loin. Donc j'ai deux ALVF qui tuent peu de personnes.

Capture d’écran 2014-04-07 à 09.51.57

L'opération est vraiment complètement ratée, d'accord j'ai saccagé ses provinces à usines, mais elles restent opérationnelles. Et sa capitale est en fait bougrement défendue, donc je n'ai vraiment rien pu faire, à part faire monter lourdement mes pertes.

Juste avant la contre-attaque grecque, je demande au Lituanien s'il ne veut pas se joindre à moi, et même chose avec l'Allemand. Celui a déclaré vouloir rester neutre, mais le Lituanien a en fait tout de suite acquiescé, et a trahi son allié.

Le Grec a vraiment les boules car il envoie un message rageur dans le journal. Mais il continue et sa contre-attaque fait mal : je perds tous mes territoires volés à l'Empire austro-hongrois, avec des pertes de mon côté très impressionnantes.

Pendant que ses troupes remontent, je descends toutes les miennes depuis le nord, tout ce que j'ai, et la rencontre se fait à mon ancienne frontière, juste avant que je n'attaque l'Autriche-Hongrie, en pleine campagne polonaise.

Comme je n'ai opposé aucune résistance à sa contre-attaque pratiquement, et que mes pertes sont très lourdes, il est sans doute persuadé qu'il peut continuer ainsi. Je me replie d'une province plus au nord pour me réfugier dans un fort lvl 4, et j'y ai tout blindé. Mes renforts sont arrivés au compte-goutte, mais j'ai pu aligner jusqu'à 150 unités, plus de 250 pour lui. Sauf que moi j'ai pu pilonner avec mes ALVF + 4 artilleries). Le nombre de morts a commencé à grimper de façon très impressionnante des deux côtés, mais plus du sien que du mien (forcément, avec un fort lvl 4 et du pilonnage intensif). Son artillerie a voulu s'approcher mais j'ai bombardé. Ses renforts sont également arrivés au compte-goutte, bref il a envoyé tout ce qu'il avait pour me faire plier.La bataille a duré plus de 24h.

Et il a perdu.

Voici les chiffres :
Avant la bataille : 194 000 pertes pour le Grec, 296 000 pertes pour moi (c'est vous dire la raclée que je me suis pris pendant mon attaque)
Après la bataille : 471 000 pertes pour le Grec, 369 000 pertes pour moi (c'est vous dire la raclée qu'il a subi en attaquant ma ville fortifiée).

Autant vous dire qu'il a fini sans aucune troupe, sans aucune artillerie. Ma ville est devenu un désert dévasté, il n'en restait plus rien mais j'ai gagné (ouf !).

C'est après ça qu'il a quitté la partie. Et que j'ai pu avaler toutes ses terres.

Voilà où j'en suis actuellement : je finis le Grec comme je peux, mais c'est laborieux car j'ai vraiment perdu beaucoup de monde. Au cours de l'affrontement, quelques territoires sont passés au Lituanien, dont deux provinces avec pétrole comme c'était convenu.

Capture d’écran 2014-04-16 à 14.53.17

Néanmoins, les choses commencent à se corser. Alors que je suis devenu la principale puissance d'Europe, et que personne ne peut vraiment me vaincre (J'ai les meilleures machines, personne n'a d'ALVF ou de navire à part moi), coup de théâtre ! L'Américain a subitement débarqué en Afrique, où la France s'était implantée. La guerre a duré plusieurs jours, et l'Américain a clairement gagné, puisqu'il gagne beaucoup de territoires et que le joueur français a quitté la partie.

Capture d’écran 2014-04-16 à 14.56.14

Donc voilà le nouvel ennemi tout désigné : j'ai envoyé des messages à tous les autres joueurs restant, pour créer une ligue contre l'Américain. Et le pire, c'est que ça marche : le Lybien va envoyer ses troupes, l'Allemand également, seul n'a pas encore répondu le Lituanien, mais je pense que ça l'intéressera. Ce sont les seuls qui restent. Le Suédois se déconnecte régulièrement, donc il n'est pas très fiable et ne semble pas vraiment jouer.

Je mobilise également mes troupes et organise un débarquement en Algérie IA qui devrait intervenir dans... deux jours !

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans

Dans la partie fiction, c'est un nouveau sujet. Je ne savais pas comment transformer celui-ci (si c'est possible).

http://www.aeriesguard.com/forum/Creations/Recits-et-Ecriture/Supremacy-L-empire-du-Nord/La-crise-du-Jutland

Cerbère des Portes de la Fiction Dragoris il y a plus de 2 ans

Désolé mais je ne vois pas la suite sweat2

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans , modifié il y a plus de 2 ans

C'est ce que j'essaye de faire mais je ne vois pas comment remettre les images. En mode éditeur je ne sais pas sur quoi cliquer pour retrouver les bons liens. En mode éditeur désactivé, même si je copie colle le code il me dit que les balises sont inconnues. Je n'y comprendrais jamais rien à ce système, je le crains sweat2

EDIT : et ajout de la suite, dans le dernier chapitre intitulé "la crise du jutland" *suspense*

Aka Guymelef Aka Guymelef il y a plus de 2 ans , modifié il y a plus de 2 ans

J'apprécierais parce qu'il semble que cet article soit tellement long qu'il ait quelques peu du mal à se migrer en AGV9 sweat2

Selon moi tu devrais garder ce topic pour finalement donner ton avis sur le jeu et transférer tout tes écrits dans une fiction chapitrée.

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans

woa nickel Smile

Je tacherai de remettre tout ça en faisant un post avec des chapitres.

Aka Guymelef Aka Guymelef il y a plus de 2 ans

Dans l'ordre anté-chronologique d'ajout je dirais :

supalvf
supjournal28
sup28
supmerdouillerusse
sup26
supperiple
suprusseetrange
supjour25
suplituanie2
suplituanie
suplogo
sup21
sup20
sup14jours
supespion

Le rapport de renseignement sur la france

supjournal

En tête, la Finlande, comme d'hab

supottoman

Putain !... deux ans !...

supnorvege

Opération sealion

supjoueur

Ordi = IA, joueur+ordi = IA aussi

supconclu

Après la guerre le beau temps. A moins que ? hum

supmouhahah

Premier ! mouhahaha

supdiplo

Le menu diplo, organisé en fil de discussion, comme dans scrambled nation

sup7

à 13H00 le 7ème jour

supjournal

La source de toutes les infos non classifiées secret

supespion

ça va faire mal... ou pas

supbourse

Mais si tu achète et si tu vend, comment veux-tu que je... ?

supmoral

Moral : vert bon, rouge pas terrible

supresources

Affectation des ressources

supcarte

Le plateau de jeu

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans

Je suis assez d'accord cependant je le fais en live et je n'avais pas prévu que ça prendrait une telle ampleur, non plus que je serais en piste pour la victoire sweat2

Que les autres joueurs tombent dessus serait plutôt drôle, mais bon, le web c'est vaste. Et ce n'est qu'une partie de test d'un jeu. Leurs agissements pour le moment me montrent qu'ils ne m'ont pas lu en tout cas.

Sinon je pense que les franglaisie m'enverrait des insultes, fâchés que je les dépeigne comme des demeurés icon_lol

Human Ktulu Human Ktulu il y a plus de 2 ans

Comme quoi les articles sous forme de chapitre ça a du bon, c'est devenu si énorme que l'on s'y perd icon_razz

Un truc aussi, vu que cet article est relié à facebook, tu n'a pas peu que l'un des joueurs tombe sur cet article ? icon_lol

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans

Je ne pense pas qu'ils se connaissent IRL. J'ai intercepté un msg où le français disait à l'anglais qu'il avait oublié de lui dire qu'il avait signé un traité de libre passage avec l'américain dès le début, avant même leur alliance. Et si ces deux-là avaient un moyen de communiquer en dehors du jeu, ils le feraient, non ? genre discuter par skype pour éviter l'interception par les espions. Non je pense juste qu'ils se sont bien entendus au départ, et qu'ensuite ils ont juste oublié les objectifs de victoire du jeu.

Pour le pilonnage, non effectivement vu la quantité de troupes et le lv des forts, il me faudrait soit bcp de temps, soit plus de puissance de feu. Mais en réalité, la question se pose autrement. Ils n'ont pas d'artillerie capable d'atteindre les miennes. Si je pilonne leur fort, ça les oblige à sortir pour tenter de tuer mes canons. Sauf que mes canons seront derrière mes propres forts. Or, ils n'ont pas l'artillerie nécessaire pour détruire les miens, et en plus on prend vachement plus de dégât si on bouge sur une route que si on reste dans un fort. Donc dans tous les cas, leurs positions actuelles sont perdantes. Leur seul bon choix serait de reculer leurs positions derrière leurs ALVF. C'est ce qu'ils vont tenter de faire j'imagine, en construisant une voie ferrée vers l'Est.

S'ils préparaient une invasion, il faudrait qu'il massent leurs canons, or ils les dispersent. Il faudrait aussi qu'ils essaient de trouver ma faille, or leurs vigies restent sur les points les plus fortifiés de la frontière. personne n'a été voir le nord de mon pays. Personne n'a été se balader en hongrie en signant un traité de passage, etc. etc.
S'il tentent une attaque sur ma ligne maginot, ils sont foutus. Ils n'arriveront pas à passer mes premiers forts, et le gros de mon armée n'est même pas dedans, mais derrière, prêt à réagir dans n'importe quelle direction. Pour le moment, je n'ai vu chez eux que 6 canons dispersés (artilleries normales) alors que j'en ai 15 en trois divisions de 5 (deux en pologne, une en suède). Je n'ai vu nul engins blindés. Bref, ils ne sont pas équipés pour m'envahir.

L'ALVF posté en sud scandinavie ne peut pas atteindre l'allemagne. Enfin si, mais juste le bord. Donc ce n'est pas intéressant, les cuirassés sont plus utiles à cet endroit. En revanche, des ALVF placés en pologne pourraient couvrir presque toute l'allemagne, toute la hanse, toute l'autriche-hongrie, tout en pouvant assurer en plus la protection de mes propres forts et des routes qui y mènent. C'est pourquoi c'est là que je vais les mettre. Et continuer d'en produire 50/50, un cuirassé pour un ALVF. Les cuirassés assurent la côte et peuvent servir pour envahir toutes les zones anglaises, mais me sont totalement inutile tant que je n'attaque pas. Les ALVF assurent l'europe centrale et peuvent servir pour continuer mon expansion aussi bien que pour envahir toutes les zones françaises non côtières. Ils sont donc bien plus rentable que les cuirassés, pour le moment.

Il faut bien voir que dans le duo angleterre-france, c'est la france le plus vulnérable, mais aussi la plus grosse armée. C'est donc lui qu'il faut que je casse en premier. L'anglais isolé sans le soutien de la france ne sera plus rien. or ces deux là semblent s'imaginer que si j'attaque, je commencerais par l'angleterre icon_wink

Pour ta dernière question, oui, mais ce n'est pas évident. En effet les dommages provoqués par un bombardement sont répartis dans tout ce que la province contient : bâtiments, troupes. Donc une ville qui est un gros fort ça commence déjà par faire -85% à la force de bombardement, et ensuite ça réparti les dommages à raison un round par heure. ça peut ne tuer que des soldats, ou endommager tous les bâtiments. C'est totalement aléatoire, mais plus le temps passer et moins il y a de cibles. Les bâtiments endommagés commencent pas cesser de produire, et s'ils prennent encore des dommages, ils disparaissent complètement. Quand tu capture la province tu as donc parfois des trucs "à réparer", et parfois plus rien du tout. L'idéal c'est de capturer une grosse province industrielle sans défense, car n'ayant pas besoin de gros combats, presque rien n'est abimé.
Et pour protéger un tel secteur, tu peux y masser des niveaux de forts, même s'il n'est pas sur le front, de sorte à multiplier les cibles et réduire le risque que ça frappe l'usine. Pour les saboteurs, c'est pareil : tu ne choisi pas la cible donc s'il y 5 lv de fort et une usine tu as bcp plus de chance de taper le fort que si c'est 4 lv d'usine pour un fort.

Par contre je ne connais pas pas la force de défense des bâtiments. Ils semblent n'avoir qu'un état endommagée, ce qui doit faire 2 pts de vie. -1 ça fait "à réparer". -2 c'est détruit. Les infanteries ont 1 (avec un moral à 100%, sinon c'est proportionnel), les artilleries 1.5, les blindés 4, cuirassé 6, ALVF 3, voitures blindées 1.2
C'est pourquoi je disais que les blindés peuvent charger une ville affaiblie sans crainte : s'il y a moins 4 force d'attaque dedans (par 2 infanteries), ils sont sur de les tuer sans pouvoir être plus qu'endommagés.

Cerbère des Portes de la Fiction Dragoris il y a plus de 2 ans , modifié il y a plus de 2 ans

Très très intéressant tout ça. On apprend énormément, merci Smile

En fait l'Anglais et le Français sont probablement copains IRL, ou ils se sont vraiment très bien entendus dès le début.

Si tu pilonnes à mort les forts contenant leurs troupes pendant la nuit, tu ne réduiras pas leur armée en lambeaux arrivé au matin ? Selon moi, ils sont moins dans la défense paranoïaque que dans l'attaque préventive. S'ils massent toutes leurs troupes, ce n'est pas pour s'immobiliser là jusqu'à la fin de la partie, pour moi ils envisagent simplement de te raser de la carte. Tu as de quoi tenir en défense ?

Pour l'ALVF, tu dis que la portée est vraiment énorme, tu est capable depuis la Norvège ou Suède d'atteindre l'Allemagne ? Car sinon je ne suis pas sûr de comprendre à quoi ça te servirait un deuxième, moi j'aurais plutôt produis deux cuirassés, idéal dans la configuration d'une guerre contre la franglaisie.

Pour les espions, tu les trouves chers mais en même temps ils ont l'air très précis, te fournissent des infos super importantes, c'est sans doute mieux ainsi.

Dernière question : peut-on détruire une industrie en pilonnant ?

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans , modifié il y a plus de 2 ans

Maj au 30ème jour

Ralalal quelle merde cet éditeur u_u

Bon alors ça m'a niqué les images précdentes et la mise en page, et je me galère comme un rat pour garder les sauts de lignes dans les mises à jour. A moins qu'il n'y ai des sauvagardes quelque part, je ne vois pas comment remettre les images (car je ne les ai plus sur mon disque)

Bref.

@Samcai : content que ça plaise, à vrai dire je m'amuse plus à décrire ce que je fais qu'à le faire vraiment, car dans une partie comme ça sans opposant sérieux, on ne peut pas dire que le jeu lui même soit vraiment palpitant.

J'ai fais une tentative de "profilage" vu que j'ai maintenant assez d'infos sur mes adversaires. Je ne le met pas dans l'article :

***************

Risquons-nous à un peu de profilage. Maintenant que les joueurs se sont un peu "exprimés", on peut tenter de dresser les grandes lignes de leur profil, et ainsi peut-être prévoir leurs réactions futures. Pour ça je vais me baser sur trois choses : la manière de s'exprimer dans les articles et messages, la manière d'étendre son empire et de gérer ses troupes, et enfin les noms choisis pour les unités qu'il faut nommer (le choix d'un nom est plus révélateur qu'on ne le croit). Et puis aussi le score du joueur dans le cumul de toutes ses parties.

Américain
Nom du navire "RIMPAC" et "RIMPAC" (ce terme est un acronyme d'un exercice militaire naval international, que je ne connaissais pas)
Nom de l'ALVF "Destroy"
Il s'exprime avec une bonne syntaxe et vocabulaire, est cultivé, suit un développement rationnel. Comme moi, il est une grande puissance alors que c'est sa première partie.
Profil : mature, intelligent, stratège. C'est un adversaire qui me ressemble, il sera réactif, dangereux, pragmatique, et tenace. Il n'abandonnera pas à la première défaite, et dans une guerre misera sur la durée et la patience. En coopération, il sera attentif à des arguments rationnels. Son allégeance ne sera acquise que si elle va dans le sens de sa victoire, il peut trahir si besoin mais ne le fera qu'après mûre réflexion et sans laisser aucune chance.
->C'est le genre de joueur qui est un allié autant qu'un adversaire idéal (pour moi)
EDIT : il est quand même capable de faire de grosses erreurs, comme envoi de msg au mauvais destinataire, ou rester en guerre très longtemps avec un ennemi qu'il n'attaque pas (terre-neuve), déclarer la guerre pour aider son allié alors qu'il ne participe pas (canada, il aurait mieux valu qu'il donne des troupes au groneland, mais reste "neutre" ) ou encore de déclarer la guerre à trop de nation en même temps, tout comme d'attaquer des nations dont il ne sera pas possible qu'il prenne toutes les provinces (afrique française occidentale, dont une province est sous l'égypte). Donc finalement pas si stratège que ça, en fait.

Russe
Nom du navire "Colombe"
Il s'exprime avec bonhommie, sans s'étendre. Son développement est rationnel mais inefficace du fait qu'il ne se connecte sans doute pas assez souvent pour donner ses ordres. Il a fait beaucoup de partie, en a gagné très peu.
Profil : père de famille. C'est le cas typique du joueur qui n'a pas assez de temps pour jouer vraiment. Du coup il est trop dilettante pour avoir de bons résultats, et a la loyauté facile du joueur qui manque d'ambition pour la victoire (il est réticent à trahir car il n'en retire rien). Facile à vaincre du fait de son manque de réactivité, il est sans doute tenace quand même et n'abandonnera que quand il n'y aura plus d'espoir.
->C'est un bon pigeon, cible idéale pour le type de joueur précédent, qui va l'utiliser à ses dépends s'il le peut. Mais c'est aussi un allié fidèle, inefficace, mais fidèle.

Groenlandais
Nom du navire "Phoque ta mère" et "What's this ? It's a Phoooque"
Il manie la dérision. Son développement est ambitieux mais trop précipité. Son score montre des victoires éclatantes autant que des défaites cuisantes.
Profil : ne prend pas le jeu au sérieux. C'est un adversaire dangereux car il est imprévisible. Capable du meilleur comme du pire, il va où ça l'amuse... ce qui peut le conduire à des actions absurdes autant qu'à des coups d'éclats. Impossible de dire comment il réagirait à la défaite : capable de résister jusqu'au dernier souffle ou de se barrer à la première bataille.
->Mieux vaut éviter de compter sur ce genre de personnage versatile.

Anglais (lituanie et ukraine étaient sans doute similaires)
Nom de l'ALVF "Destructeur", et le second "Renegate"
Nom du navire "Guerrier"
Syntaxe et vocabulaire limité, réactions très juveniles. Développement rationnel mais avec de lourdes erreurs stratégiques. Son score montre un bon nombre de partie mais un palmarès pas terrible.
Profil : adolescent. Comportement typique de celui qui veut montrer qu'il "en a" et cherche à impressionner pour cacher son manque de confiance en lui. Il n'est pas très bon, mais pourrait le devenir car il apprend. En cas de défaite il aura l'abandon facile du rageux qui quitte au premier échec d'autant plus vite qu'il est cuisant. En conséquence pour le battre il suffit de piéger toute son armée et de la tuer d'un coup, ce qui est facile à faire vu qu'il tend naturellement à la masser.

Français
Celui-là je ne peux pas encore le classer, pour le moment c'est soit un un type-anglais, soit un type-russe. L'idéal serait qu'il construise rapidement un navire ou un ALVF, le nom choisi ôterais tous les doutes. En tout cas c'est un loyal bon rigide : il préfère tasser ses troupes dans les forts de son allié plutôt que de les utiliser pour accroître son propres territoire oO"
PS : Nom du cuirassé "In your face" ... donc lui aussi c'est un gamin. Les deux font la paire.

-------------------

Et enfin un petit guide sur le rôle des différentes unités dans ce jeu, maintenant que je les ai assez testées pour en faire le tour :

-Infanterie : c'est lent, c'est faible, ça perd son moral très vite. Mais on peut en avoir énormément. ça sert à défendre et bloquer le passage. Ces sont des unités "bouchons".
Il ne faut pas -> attaquer avec ça un fort en bon état.

-Artillerie : c'est hyperlent, mais ça tue à distance et ne consomme pas de ressources pour le faire. C'est l'arme d'attaque principale, tout le jeu consiste à placer ses canons pour latter les adversaires sans être à portée de tir des leurs. Il faut empêcher les contre-attaque de parvenir aux canons en bloquant le passage avec les infanteries.
Il ne faut pas -> attaquer avec ça au contact, ou les laisser dans le même pack que l'infanterie, qui alors ne les protègera pas très bien.

-ALVF : idem artillerie, mais comme ça ne se déplace que sur rail, c'est plutôt un truc utilisable en défense. Beaucoup moins facile d'utiliser ça pour attaquer, sauf à prévoir ses attaques 3-4 jours à l'avance.

-Cuirassé : idem artilleries, mais en mer. Leur portée suppérieure aux artillerie en fait les armes d'assaut idéale pour attaquer des cibles côtières. Mais les ALVF peuvent tirer encore plus loin qu'eux.

-Voitures blindées : ces trucs sont faibles et pas résistants. Leur seule qualité est d'être très rapide. Ce sont donc des unités qui doivent servir à aller capturer les provinces sans défense au loin, en attaque, OU en défense qui doivent être stockées à l'intérieur des terres loin du front, de sorte à pouvoir rapidement combler les brêches ouvertes par l'ennemi dans la ligne d'infanterie devant les artilleries. Si on s'en sert pour capturer les provinces adverses, ce n'est pas grave de les reperdre à cause des rebellions, car l'objectif dans ce cas n'est pas la conquête, mais la destruction des infrastructures, des ressources et du moral. En attaque il faut les utiliser dispersées, en défense en un tas compact.
Il ne faut pas -> utiliser ça pour attaquer un fort bien défendu. Les mixer avec d'autres unités car alors les voitures roulent à la vitesse du plus lent, et perdent leur seul avantage.

-Blindés : ceux-là sont forts et peuvent encaisser plusieurs coups avant de crever. Ils doivent servir à mener l'assaut contre une position qui a été bombardée, et dont les défenses ne peuvent plus infliger un total de dommage supérieur à la vie du blindé. Ainsi, on est sûr de ne pas le perdre, et sa réparation ensuite ne coûte rien. On peut aussi s'en servir pour appuyer des infanteries trop peu nombreuses ou démoralisée, mais dans ce cas les blindés seront sans doute sacrifiés.
Il ne faut pas -> s'en servir pour les rôles des voitures blindées, car ils sont trop lents. Non plus s'en servir comme garnison dans des forts, ils ne profitent pas du bonus de défense. Les masser, ils sont plus efficace un part un comme pointe de lance.

Résumons :
- on bombarde de loin, on met des infanteries entre nos canons et les ennemis, et on achève la conquête avec les blindés. Dès qu'on a réussi à percer le front des provinces bien défendues, on balance des voitures blindés au loin pour capturer les provinces sans défenses. Si on fait ça, on peut vaincre sans perdre de troupes et rentabiliser le coût important des unités mécanisées.

Autre chose, comme toutes ces unités sont très lentes à produire et à se déplacer, il est nécessaire pour être efficace de prévoir ce qu'on va faire longtemps à l'avance : 3 jours avant d'avoir besoin d'un ALVF quelque part, il faut avoir lancé la construction du chemin de fer. 24h avant de déclencher une guerre sur un front, il faut avoir donné l'ordre à ses artilleries de prendre leurs positions etc.
Et même quand on défend, il faut choisir combien on met de bonhommes et où, de sorte à ce qu'ils puissent faire les actions prévues ensuite sans perdre de temps.

Devinez quoi ? aucun des joueurs sur ma carte de ne sert des unités comme ça.

SpiceGuid il y a plus de 2 ans

Tu aurais du préfixer le nom de tes images par supremacy_, la recherche aurait été grandement facilitée icon_wink

M'enfin bon, je retiens le grief. Décidément, personne ne l'aime cette version d'AG.

Samcai Samcai il y a plus de 2 ans

J'ai toujours autant de plaisir à lire tes reviews en terme de stratégie et de connaissances militaires. Je suis en train de relire Sun Tzu et ça fait pas mal écho à tes dires faut bien l'avouer Smile

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans , modifié il y a plus de 2 ans

En fait il y a deux index de puissance différents. Le score représente la puissance économique, et dépend du moral des infrastructures civiles et du nombre de provinces. Et c'est lui qui compte, car c'est en dépassant 1000 à ça qu'on gagne. La puissance militaire en revanche ne compte que la valeur de l'armée (et je ne sais pas comment elle évalue la force des unité mécanisées). Du coup, l'angleterre est bien placé en armée, c'est logique car ça fait longtemps qu'elle ne fait pas de guerre et donc ne perd pas de troupes. En revanche elle est très loin sur le score, car possédant peu de provinces, son industrie est faible. A l'opposé on a la russie et l'amérique, qui ont une armée faible parce que constamment en guerre avec de lourdes pertes, mais qui ont un bon score parce que leur pays est vaste et développé.

Le groeland est un cas à part parce qu'il a pour le moment score et armée faible, à cause du fait qu'il ne remonte pas le moral au canada (c'est loin, et il ne fait pas de pause entre ses guerres, un peu le même problème que l'ottoman en fait : il est trop pressé). Mais comme géographiquement il est sur un bord, et que les types de ressources qu'il possède sont énergétiques (gaz et pétrole), il a un meilleur potentiel que l'angleterre à terme. Bon, pour le moment il est en dessous, c'est clair. Et c'est pour ça que je lui disais de faire attention, car si l'angleterre lui tombait dessus en ce moment, je pense qu'il perdrait.

Moi je suis l'exception, normalement on peut être soit bien placé en civil, mais pas en militaire parce qu'on s'étend et perd ses troupes, soit bien placé en armée parce qu'on ne bataille pas, mais alors mal placé en civil parce qu'on est petit. Arriver à être en tête sur les deux c'est le vrai défi.

Du coup les choses sérieuses vont effectivement commencer. Il semble évident qu'un affrontement entre moi et la franglaisie est inévitable. Pour le moment, on a ça :
score moi -> 269 / eux -> 156 + 123 = 279
armée moi -> env 12% / eux -> env 10 + 7 = 17%

Nos pouvoirs semblent assez équivalents avec quand même largement plus de troupes pour eux. Mais en fait j'ai l'avantage, car mon pays est puissamment fortifié alors que le leur non. Ils n'ont pas de forces navales pour débarquer chez moi, moi si. J'ai vu à quelle vitesse des artilleries bien placées peuvent exterminer plus de 250 infanteries...

De plus leur puissance est actuellement maximale, car toutes leurs provinces produisent pratiquement à leur max, alors que chez moi toute la partie lituanienne est encore avec un mauvais moral, et toute l'infrastructure est à construire. J'ai un très fort potentiel de développement, même sans continuer à m'agrandir. Et j'ai de quoi produire des trucs bien cher, un autre ALVF et un autre cuirassé sont en cours de prod, alors qu'à l'espionnage je vois que les finances de l'anglais sont à sec.

Enfin, moi je n'ai pas à organiser mes mouvements avec quelqu'un d'autre, ce qui peut être vraiment difficile.

Donc leur seule chance, c'est de s'allier à 3 contre un. Le pb, c'est que les deux seuls alliés potentiels pour eux sont faibles. Le russe est un très mauvais tacticien, et je ne lui vois pas trop de raison de me trahir. Le groenland en revanche n'a pas l'air très amical, mais il est très loin, et lui aussi n'a pas l'air très doué pour gérer ses armées. Le seul que je peux craindre, c'est l'américain, mais vu nos positions respectives, il n'y a aucune raison qu'on s'affronte. Il a un accord de passage avec la france, preuve de relations amicales, mais ça ne veut pas dire qu'il sera très motivé pour autant à venir faire tuer ses soldats dans la baltique.

Cerbère des Portes de la Fiction Dragoris il y a plus de 2 ans

Ha, je sens que ça va devenir intéressant tout ça, entre le Groenland qui ne répond rien et l'Anglais menaçant Smile

Par contre l'Angleterre est quand même au top 3 des puissances ? Elle est plus forte que l'Amérique centrale et le Groenland.

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans , modifié il y a plus de 2 ans

Mise à jour à partir du jour 26 19h30 sur la fin de mon opération Barbarossa en lituanie.

Le Bashar Le Bashar il y a plus de 2 ans , modifié il y a plus de 2 ans

En fait ça fait un moment que l'angleterre n'est plus dans le haut du panier. Il a très peu de territoire maintenant, par rapport aux autres nations humaines, et comme il n'a pas construit bcp d'infrastructures, son score reste en bas. Par ex il n'a fait qu'un seul port, et une seule voie ferrée. Moi j'ai plus de 10 ports et je termine la liaison en voie ferrée depuis la pointe de norvège jusqu'à riga en connectant les provinces articques, et l'américain a ferré pratiquement toutes ses provinces. Bref, l'englais est très très loin maintenant, et plus le temps passe, plus l'écart se creuse. Je récolte plus du double de matériaux chaque jours...

Je crains effectivement qu'il ne tente une attaque surprise, cependant, ça ne me fait pas peur :
- mes vigies en mer me montreront ses déplacements, je serais donc prévenu au moins 12h avant que ses troupes atteignent mes côtes.
- son ALVF ne peut pas bouger de la Haye, mes provinces sont hors de sa portée.
- Il n'a pas de cuirassé pour se battre en mer, moi si.
- Il doit avoir environ 250 -280 infanteries, et j'en ai pratiquement 100 dans tout le sud de la scandinavie, car je suis en train de masser une force à goteborg pour la future invasion du danemark. Et il ne s'agit que de mes réserves, car j'ai plus de 300 brigades en lituanie.
- Tous mes forts côtiers en scandinavie du sud sont de lv3, avec le moral au plus haut.
- Tout le reste de mon armée est aux portes de l'angleterre, à quelques provinces de distance seulement de koenisberg et dantzig. Et mon cuirassé est à bout portant de ces deux villes.
- Demain mon ALVF sera terminé, et capable de circuler sur tout mon territoire. Comme il ne me servira pas en lituanie, il va partir directement vers goteborg pour l'invasion du danemark, et sera donc idéalement placé pour accueillir d'éventuels anglais.

En réalité, s'il m'attaque, je pense qu'il perdrait toute son armée en moins de 48h. Si le français massait son armée avec la sienne, ça serait sans doute plus dur, mais faute d'avoir de quoi traverser la mer, ils enverraient tous leurs soldats en sacrifice. Bon, c'est pas pour ça qu'ils ne vont pas le faire hein : les joueurs humains sont ce qu'ils sont !

En tout cas il n'y a eu aucune autre communication dans le journal depuis mes quelques tentatives de diplo. Enfin bon, l'angleterre n'a pas attaqué le danemark, donc mon objectif est atteint quand même. Pour le reste, de voir les pertes lituaniennes s'accumuler avec un total de mort finlandais vissé sur 0 doit suffire à faire gamberger les autres joueurs. icon_lol

:: Accueil Jeux vidéo ► Supremacy 1914

© Copyright 2002-2017 Aeriesguard.com - Mentions légales
Aerie's Guard V 7.0
réalisé par Ertaï, designé par Ivaldir, illustré par Izual et Sophie Masure
Famfamfam