Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Facebook

Version d'archive

  • Ce site est maintenant fermé et servira d'archive, vous pouvez vous rendre sur le nouveau Refuge à cette adresse : www.aeriesguard.com
  • Le minisite Minecraft est toujours disponible à cette adresse : minecraft.aeriesguard.com

The Fountain

Fiche technique

Le premier film romantique du refuge. Et c'est un homme qui s'y colle. Alors guimauve ou Peggy Mauve ? À vous de voir.

Le découpage

Le film peut sembler pénible à suivre dans sa narration qui détricoque trois histoires parallèles chacune séparée par 500 ans d'intervalle. En plus du parallèle entre ces trois histoires le sentiment de déjà-vu peut se trouver renforcé par une réitération forcenée dans laquelle on ne distingue pas bien ce qui contribue à la convergence scénaristique de ce qui martèlerait l'idée d'un cycle perpétuel de réincarnations. 

An 1500

L'Espagne est en pleine crise de purification catholique. La mort est partout. La reine Isabelle elle-même se sent menacée par le pouvoir du grand inquisiteur. Sur les conseils d'un moine franciscain, elle envoie Tomás, son meilleur conquistador, dans les territoires mayas, pour y chercher l'Arbre de vie qui donne l'immortalité [Genèse (Ge 3:24)]. À lui de trouver l'Éden. À son retour il sera Adam et elle sera son Ève. Et ils s'aimeront éternellement.

An 2000

Isabelle est atteinte d'une maladie neurodégénérative, sa mort est pronostiquée à court terme. Tom, son époux, est docteur en neurochirurgie. Il place tous ses espoirs dans la recherche sur de nouvelles souches végétales venues des jungles profondes d'Amérique centrale. Ces souches pourraient bien détenir la clé vers l'auto-régénérescence neurologique. S'il gagne sa course contre la mort alors sa femme sera sauvée. 

An 2500

Tommy voyage à bord d'un vaisseau-bulle en direction d'une étoile mourante. Son seul fret est un châtaigner de 500 ans d'âge. Sans doute le dernier. S'il atteint l'étoile avant qu'elle n'explose alors peut être pourra-t-il sauver la vie sur Terre.

L'amour, la mort, la vie

C'est un beau film. Très beau même. Poétique. Avec quelques traits de génie.

Spoiler (Sélectionnez le texte dans le cadre pointillé pour le faire apparaître)

Un instant avant sa mort le vaisseau-bulle devient comme un ovule qui serait quitté par son spermatozoïde fécondant. Comme l'inverse d'une naissance.

Mais quel est le propos ? Difficile à dire.
C'est comme s'il n'y avait pas de propos.

Seulement un objet filmique non identifié.

arbre-de-vie
Bien malin qui peut dire si c'est le film qui inspire le dessin ou bien le dessin qui a inspiré le film

 

L'édition Collector 2 DVD

Sortie en France chez TF1-vidéo l'édition Collector double DVD possède une superbe pochette cartonnée flamboyante toute en dorures. Le menu visuel n'est pas en reste avec une animation de qualité. Malheureusement Warner Bros a censuré le commentaire du réalisateur. La rumeur dit que le réalisateur aurait fait trop d'étalage de ses difficultés avec la production qui aurait notamment divisé le budget par 2 (de 70M$ à 35M$). 

MrSquid aime cet article

Les derniers commentaires

SpiceGuid SpiceGuid il y a plus de 3 ans

De par son thème et sa construction c'est un film qui ne peut pas faire l'unanimité.

Dieu Dieu il y a plus de 3 ans

Ma copine a bien aimé le film (notamment parce qu'elle trouve Hugh Jackman trop sexy) mais perso j'ai pas trop accroché, pourtant l'article m'avait donné bien envie! Mais j'ai trouvé que le scénario, même s'il paraissait très complexe, n'avait pas assez de profondeur pour justifier cette complexité..! Et puis pas mal d'incohérences, de détails que j'ai trouvé un peu cons.. Bref, film sympa quand même cependant!

MrSquid MrSquid il y a plus de 3 ans

Pour le coup c'est plutôt Cloud Atlas qui fonctionne comme lui.

Dieu Dieu il y a plus de 3 ans

Je le regarde avec ma chérie ce soir, je vous donnerai mes impressions! La bande annonce et cet article m'ont pas mal donné envie de le regarder, et le fait que ça fonctionne un peu comme Cloud Atlas que j'avais beaucoup apprécié m'intrigue aussi pas mal! 

SpiceGuid SpiceGuid il y a plus de 3 ans , modifié il y a plus de 3 ans

thumb_green

C'est presque un film dont on peut dire qu'il transcende le genre.

  • Ni un bête film d'amour (à l'eau de rose)
  • Ni un bête film à thèse (réincarnation)

Au contraire, un cocktail artistique et intelligent, pour le meilleur.

Sans trop en attendre non plus.

Évidemment que le film ne donne la réponse définitive à la question du sens de l'amour et de la vie.

MrSquid MrSquid il y a plus de 3 ans

Merci d'avoir partagé ce film d'une grande beauté...

J'en reste perplexe.

Aka Guymelef Aka Guymelef il y a plus de 3 ans

Merci pour la précision.

SpiceGuid SpiceGuid il y a plus de 3 ans , modifié il y a plus de 3 ans

Comme Cloud Atlas qui ne se déroule pas en 6 actes, The Fountain ne se déroule pas en 3 actes.

Il se déroule en une succession de scénettes piochant dans les 3 histoires, pas forcément dans l'ordre chronologique, avec des scénettes déjà-vues qui sont légèrement retouchées pour donner à l'histoire une suite alternative.

Il n'y a que deux rôles principaux dans chaque histoire, Rachel Weisz joue Isabelle dans 3 époques (Isabelle la catholique / l'épouse / l'arbre), Hugh Jackman joue Tomás / Tom / Tommy.

Aka Guymelef Aka Guymelef il y a plus de 3 ans

Est-ce que le film se découpe en trois actes, chacun suivant une période ou bien les trois narrations sont-elles parallèles.

Par ailleurs est-ce que les deux rôles principaux de chaque période sont joués par les mêmes acteurs ou des acteurs différents à chaque fois ?

© Copyright 2002-2017 Aeriesguard.com - Mentions légales
Aerie's Guard V 7.0
réalisé par Ertaï, designé par Ivaldir, illustré par Izual et Sophie Masure
Famfamfam