Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Facebook

:: Accueil Cinéma & Arts visuels ► Captain Herlock : The Endless Odyssey

Version d'archive

  • Ce site est maintenant fermé et servira d'archive, vous pouvez vous rendre sur le nouveau Refuge à cette adresse : www.aeriesguard.com
  • Le minisite Minecraft est toujours disponible à cette adresse : minecraft.aeriesguard.com

Captain Herlock : The Endless Odyssey

Fiche technique

Captain Herlock : The Endless Odyssey

Cet OAV d'Albator m'a littéralement scotché du début à la fin. Je connais assez peu la saga Albator à part quelques épisodes des séries de 78 et de 84 (Herlock ou Harlocken Japonais), donc je ne vais pas m'aventurer à parler des autres œuvres. De plus, après quelques recherches il apparaît qu'il n'y a pas forcement de cohérence entre les séries du même auteur, puisque si les mêmes personnages reviennent ils n'ont pas forcement toujours le même passé ou contexte. Donc je propose un focus sur cet OAV uniquement.

Herlock
Approchez un peu si vous l'osez !

Entrée en matière

Le voilà, Albator, le Capitaine Corsaire… , ah ah, c'est une chanson qui ne nous rajeunit pas, surtout qu'en 1984 je n'avais que 2 ans ! Cette fois en guise de générique nous avons droit à une composition superbe, à la fois grave et solennelle qui rappelle toujours un peu le style flibustier à grand renfort de trompette, comme le thème de l'Arcadia pour Albator 84. Le ton grave et solennel est une composante dominante dans toute la série, j'y reviendrai plus tard.

flotte-federation
La puissante flotte de la Fédération Terrienne

Cet OAV peut être regardé par ceux qui ne connaissent pas du tout l'univers d'Albator, d'ailleurs cette série nous invite a suivre les aventures du jeune Tadashi Daiba, le fils du fameux Professeur Daiba. Tadashi va faire connaissance avec Herlock et apprendre quel est son système de valeur et sa manière de diriger l'Arcadia, son redoutable vaisseau. Chose intéressante, des points particulier sur la personnalité d'Herlock sont dévoilés jusqu'à la dernière minute du treizième épisode, ce qui parmi beaucoup d'autres éléments rend la série particulièrement riche et prenante.

Les treize épisodes se décomposent de manière assez classique mais efficace, avec une phase de découverte, les premières batailles, les défis lancés par les adversaires, la bataille finale et enfin la chute de l'histoire. Cette série est d'une richesse telle qu'elle retient l'intérêt tout au long de ces treize épisodes.

Terre
La Terre frappée par une arme mystérieuse

Le scénario

L'histoire en elle-même est plutôt simple. Noo, un ennemi d'une puissance terrifiante apparaît soudainement et utilise une arme spectaculaire pour faire disparaitre la Terre. Herlock est forcé de sortir de sa retraite pour combattre ce nouvel ennemi et honorer la promesse qu'il avait faite à son ami Toshiro de protéger la Terre. Herlock n'est pas un homme à briser un serment, mais cette fois il rechigne à réunir de nouveau son équipage. Parallèlement à ces événements, Herlock rencontre Tadashi Daiba, un jeune homme sans repères et dont son père, le professeur Daiba, vient d'être brutalement assassiné. Le Capitaine promet à Tadashi qu'il aura l'occasion de se venger s'il rejoint l'Arcadia.

Noo
Les serviteurs de Noo

Le nouvel adversaire de Herlock place cette fois le défit sur son esprit. Il y a relativement peu de batailles spatiales durant les épisodes, la réputation de l'Arcadia étant des plus dissuasive. Cela dit la cohérence du scénario est un des plus gros point fort de cet OAV. D'une manière générale, le concept réel de l'espace est mieux transmis et c'est déjà pas mal car dans combien d'animes j'ai vu des vaisseaux s'arrêter net quand les gaz était coupés… Pour les batailles, cela reste principalement orienté sur des duels entre vaisseaux amiraux, pas de corvettes, de bombardiers, ou encore d'autres stratégies de combat. Les batailles restent en arrière-plan pour laisser la place à la véritable bataille, la lutte de Noo contre l'esprit des hommes.

ordinateur
L'ordinateur central de l'Arcadia se réveille

On pourrait croire que l'apparition d'une sorte de démon comme ennemi est un grand classique parmi les animes, mais dans ce cas précis le sujet est traité avec une certaine rigueur scientifique. D'ailleurs, sans un minimum de culture dans les sciences spatiales, il est un peu difficile de suivre tout ce que tente d'expliquer le Lieutenant Yattaran. Autrement dit le « démon » en question n'est pas juste un prétexte, mais il trouve sa place dans certains phénomènes physiques existant que nous ne comprenons pas encore très bien. Que c'est il passé entre le Big-Bang et le moment où la première particule s'est formé ? Pourquoi la courbe de l'espace et le temps peut-elle s'inverser et que cela implique-t-il ? L'être humain est-il relié d'une manière ou d'une autre à ces lois physiques complexes ?

Yattaran
Le 1er Lieutenant Yattaran, toujours à bricoler des modèles réduits

Comme je l'indiquai au début de cet article, l'ambiance est toujours grave et solennelle, même si de l'humour (sombre au mieux, sinon noir) est savamment dosé. Herlock reste d'apparence très froide et cela entraine souvent des malentendus avec Tadashi ou d'autres personnages. Heureusement Miimé et Miss Kei sont là pour arrondir les angles. Malgré cette apparence glaciale, Herlock dégage une aura formidable autour de lui et il fait toujours preuve d'une grande générosité et de compassion. Peut être est-ce cet aspect qui l'a rendu si célèbre ?

Kei
Pas la peine de s'exciter, on n'en verra pas plus !

Les personnages

Nous avons l'occasion de découvrir les noms Japonais des personnages.

L'équipage de l'Arcadia :
  • Herlock, notre cher Albator
  • Toshiro, c'est le plus grand ami d'Herlock et génial créateur du vaisseau Arcadia. Ayant gardé foi en la Terre, il fit promettre Herlock de la protéger. Malheureusement, il meurt de maladie et/ou d'épuisement après la construction du navire. Avant de rendre l'âme, il fit en sorte que sa mémoire soit téléchargée dans l'IA de l'ordinateur central, ce qui confère à l'Arcadia un certain libre-arbitre.
  • « L'oiseau » n'est pas un personnage en tant que tel pourtant il est pratiquement toujours présent. Il appartenait à Toshiro mais depuis sa mort il ne quitte plus l'épaule de Herlock.
  • Tadashi (Ramis ?) n'est pas un pirate, sur sa planète il traîne et se bagarre avec des voyous. Il fréquente aussi la fille du chef de la Police. Il va suivre Herlock dans l'espoir de venger les assassins de son père.
Miimée
Dr Zéro peut dire au revoir à sa bouteille
  • Miimé est une femme extraterrestre qui a consacré sa vie à Herlock. Elle l'accompagne partout avec sa harpe et une bouteille d'alcool dont elle se nourrit exclusivement. Elle semble être également douée de pouvoirs télékinésique.
  • Kei Yûki (Nausica) est la charmante officier navigateur et second du Capitaine. Durant la retraite d'Herlock elle était capitaine de son propre vaisseau.
  • Yattaran (Alfred) est le 1er Lieutenant qui est en charge de l'armement du vaisseau. Passionné de modèles réduits, cet excellent mathématicien est toutefois loin d'égaler le génie de Toshiro.
  • Le « Contremaître » intervient plus tard dans l'histoire, cet homme connait les moteurs de l'Arcadia comme nul autre et permet au vaisseau d'exploiter son plein potentiel et même de le manœuvrer sans l'assistance de ordinateur central si nécessaire.
  • Docteur Zéro est le médecin de l'Arcadia. Amateur de Red Bourbon, il tenait le bar d'un cabaret qui sert de refuge pour quelques pirates nostalgiques. Il est toujours accompagné de son chat « Mii ».
  • Massu est une vielle dame respectée par tout les pirates de l'Arcadia pour ces talents gastronomiques. Elle rejoint Herlock en même temps que le « Contremaître ».
ministre
Hélita, le Commandant de la flotte fédérale et M. le Ministre. Ce dernier est plus préoccupé par sa partie de golf que par la disparition de la Terre.
Les adversaires de Herlock :
  • Le Commandant Hélita est le chef des forces armées Terriennes. Avec son vaisseau amiral, il dispose d'une impressionnante flotte de guerre. Il a pour mission d'éliminer Herlock.
  • « Noo » est un esprit démoniaque scellé aux confins des univers. Les adversaires de Herlock sont les serviteurs de « Noo ». Ces derniers se sont incarnés dans les corps des quatre anciens collègues du Professeur Daiba lorsqu'ils procédaient à l'exploration d'une étrange nébuleuse. C'est avec le mystérieux canon du vaisseau d'exploration rendu invincible que les serviteurs de Noo ont pu faire disparaître la Terre.
Les absents :
  • Emeraldas n'est pas présente dans cet OAV.
  • Pour Mayu (Stellie), une petite fille qui lui ressemble apparaît, mais on ne connait pas son nom donc on ne peut pas être certain qu'il s'agit bien d'elle.
Toshiro
Thoshiro, un génie au grand coeur

Le style

Pour un anime des années 2000, j'ai personnellement apprécié que le style d'Albator 78-84 soit préservé. Les personnages sont stylisés en fonction de leur importance et de leurs caractéristiques physiques, ce qui donne des visages presque difformes comme pour le Docteur Zéro. Les personnages principaux sont au contraire sublimé, à commencer par Herlock. Les deux exceptions à cette règle sont Toshiro et Yattaran. Bien que remarquablement intelligents, ils sont petits, gros et avec des lunettes. Matsumoto aime d'ailleurs beaucoup jouer avec les a prioris sur d'autres sujets, à chaque fois le dessin est là pour forcer ou affiner le trait. Mais les apparences sont parfois trompeuses. Si Toshiro a eu la chance de rencontrer Emeraldas, Yattaran a été beaucoup moins heureux en amour.

Les dessins sont accompagnés par un excellent thème musical. La musique tient une place importante car en plus de rendre une ambiance propre à cet anime, elle se substitue parfois au texte. Cela colle parfaitement à un Herlock plutôt taciturne et parfois la harpe de Miimé devient le prolongement de sa pensée.

Conclusion

Inutile d'en rajouter, à découvrir absolument !

Herlock_close

Personne n'a encore marqué son appréciation pour cet article. Soyez le premier !

Les derniers commentaires

Aka Guymelef Aka Guymelef il y a plus de 3 ans

En fait il est plus exact de dire que Albator est plus un rebelle qu'un pirate, vu que l'une des constante d'une série à l'autre est qu'il est toujours en rébellion contre les gouvernements terriens même quand ces derniers sont complètement dominés par les forces extra-terrestres.

Néanmoins l'image de pirate c'est bien plus cool et surtout ça se rapproche de l'esprit de liberté qui est cher au personnage.

Human Ktulu Human Ktulu il y a plus de 3 ans

Salut Ertaï,

En effet, Albator n'est pas un pirate dans le sens courant, c'est plutôt qu'il est considéré comme pirate par les autorités. Il utilise le drapeau à tête de mort qui symbolise pour lui la liberté. Si il est pourchassé, c'est surtout parce-qu'il diffuse des idées qui incite les gens à réfléchir par eux-même  à prendre leurs destin en main. Forcement, ce n'est pas du goût des régimes autoritaires.

Cette OAV est assez facilement trouvable complet en Streaming donc n'hésite pas icon_wink

Ertaï Ertaï il y a plus de 3 ans

Arrivé un peu trop tard au monde pour voir passer Albator à la télévision publique, je n'ai jamais vu un épisode complet d'aucune série dont il est le héros, juste des extraits. Ta présentation donne cependant envie d'en voir d'avantage.

Si j'ai bien compris, Albator protège la Terre en dépit de la chasse que lui donne la flotte terrienne ? Le principe semble intéressant Smile

Aka Guymelef Aka Guymelef il y a plus de 3 ans

Les personnages des aventures de Herlock, Emeraldas et Maetel sont comparables au Star System de Tezuka à savoir une galerie de personnages de mêmes apparences, noms et généralement fonction mais qui évoluent différemment dans l'histoire où ils apparaissent (Tetsuwan Atom, Metropolis, etc.). Même si dans le cadre de Herlock les relations restent sensiblement les mêmes, c'est plutôt les ennemis affrontés qui varient au cours des épopées.

Ainsi de temps à autre Herlock affronte femmes-plantes, des fascistes humanoïdes, pilote de chasse dans la Luftwaffe, se prend pour un cowboy, chante du Wagner ou se grime en bleu et blaste du Daft Punk dans toute la galaxie.

Bref tout ça pour dire qu'il ne faut pas trop chercher la continuité entre ses différentes aventures et vraiment faire un cloisonnement narratif entre chacune d'entre elles pour mieux apprécier l'histoire présentée.

Je passe le message pour les fans d'Albator qui ne le saurais pas encore que le corsaire refait son apparition en France au cinéma dans un nouveau film d'animation 3D (sigh) à partir du 25 décembre de cette année. Joyeux Noël par avance icon_wink

:: Accueil Cinéma & Arts visuels ► Captain Herlock : The Endless Odyssey

© Copyright 2002-2017 Aeriesguard.com - Mentions légales
Aerie's Guard V 7.0
réalisé par Ertaï, designé par Ivaldir, illustré par Izual et Sophie Masure
Famfamfam